Vendredi 22 septembre 2017 - 13:31 -  Méteo  -  
13°C
Inconnu
Accueil > Archives
Imprimer   |   Envoyer à un ami   |   Flux RSS Agrandir le texte Retrecir le texte
Un pôle Santé pour un meilleur accès aux soins
Un pôle Santé pour un meilleur accès aux soins

Depuis quelques mois, la politique d’amélioration de l’offre de soins est en marche sur notre territoire et commence à produire ses effets.
Parmi les projets les plus avancés : la création d’un pôle santé regroupant des professionnels du territoire.

Pouvoir consulter dans un même lieu les différents médecins et professionnels paramédicaux dont on a besoin généralistes, infirmières, kinésithérapeutes, gynécologues...), cela devrait être bientôt possible grâce à la création de deux maisons de santé pluridisciplinaires à Chelles et à Vaires-sur-Marne.
Celles-ci feront elles-mêmes partie d’un pôle de santé auquel seraient rattachés des cabinets satellites.

Porté en partenariat par la Communauté d’agglomération et des membres de l’Amicale des Professions de Santé de Marne et Chantereine, soutenu par le Conseil général de Seine-et-Marne et l’Agence régionale de Santé (ARS), le projet de pôle de santé regroupe 87 professionnels exerçant sur le territoire.
Son objectif : améliorer l’accès des habitants de l’agglomération aux soins, et aussi maintenir et développer l’effectif des médecins et paramédicaux à l’avenir.

" La Maison de Santé de Chelles aura une vocation universitaire permettant de développer des activités de formation et de recherche et d’accueillir des internes en médecine. "

DES PRATICIENS REGROUPÉS EN UN MÊME LIEU

Plusieurs praticiens sont aujourd’hui proches de la retraite. Parallèlement, le développement attendu de notre population nécessitera des praticiens supplémentaires. Attirer de jeunes recrues est donc un enjeu crucial pour Marne et Chantereine. Cela suppose de répondre aux besoins des habitants tout en permettant de créer les conditions d’exercice que ces professionnels attendent aujourd’hui.

Les jeunes médecins, en particulier, ne souhaitent plus rester travailler isolés dans leur cabinet comme leurs aînés. Ils préfèrent se regrouper à plusieurs dans un même lieu. Cela leur permet de se remplacer mutuellement pendant les congés, d’échanger leurs pratiques et des informations, d’assurer une meilleure coordination des soins, mais aussi de partager des moyens de travail : secrétariat, accueil, matériels mis en commun… Parmi les avantages de ce regroupement pour les patients, les maisons de santé permettent de mieux assurer la continuité des soins et de mener des actions de prévention et d’éducation thérapeutique envers les différents publics.


La Communauté d’agglomération va acquérir l’ex-bâtiment de la CAF (Caisse d’Allocations Familiales), situé 4, rue Saint-Hubert à Chelles.
Sur ce site pourrait s’implanter la future maison pluridisciplinaire de santé.


DEUX MAISONS DE SANTÉ PLURIDISCIPLINAIRES

La maison de santé de Chelles ouvrira en 2015.
Elle sera située en centre-ville pour être facilement accessible en transports en commun ou par tout autre moyen de transport.
Elle devrait rassembler une vingtaine de praticiens : 6 généralistes, 1 gynécologue, 1 sage-femme, 2 kinésithérapeutes, 2 ostéopathes, 1 orthophoniste, 1 podologue, 1 podoprothésiste et des infirmières libérales. Elle devrait en outre avoir une vocation universitaire et accueillir un chef de clinique pouvant former des internes.

L’équipement de Vaires-sur-Marne est encore à l’étude mais il pourrait réunir 6 généralistes, 6 infirmières et 2 kinésithérapeutes ainsi que, dans le cadre de consultations régulières, 1 diététicienne, 1 psychomotricienne, 1 psychologue et/ou un psychiatre.


Dans l’agglomération Marne et Chantereine, 83 % des médecins ont plus de 50 ans et 57 % plus de 55 ans.
(Étude diagnostique de l’association RIR- IDF 2012).


Plus d’infos sur la Santé.
Paris - Vallée de la Marne

MC Agglo n°14 - Décembre 2015

Mentions légales/Crédits/Accessibilité/Plan du site/Contacts