Vendredi 28 juillet 2017 - 18:43 -  Méteo  -  
19°C
Inconnu
Accueil > Infos pratiques > Temps forts
Imprimer   |   Envoyer à un ami   |   Flux RSS Agrandir le texte Retrecir le texte
Festival Jazz en Chantereine 2013
3e édition
Festival Jazz en Chantereine 2013

Du 6 au 16 novembre dernier, le festival Jazz en Chantereine, 3e du nom, a propagé sur l’agglomération une vibration magique et communicative a laquelle 2500 spectateurs se sont laissés déborder sans résistance.
Partout à la fois, dans les salles de spectacle, les restaurants, les rues ou au cinéma, la vague de notes écrites ou improvisées par quelque 250 musiciens, amateurs et professionnels, s’est ressentie aux quatre coins du territoire pendant 10 jours.
Retour sur un événement dont on se félicite de ne pas ressortir indemne...

Pour sa 3e année d’existence, le festival Jazz en Chantereine a tenu toutes ses promesses. Une programmation riche et éclectique qui aura vu se produire 96 musiciens professionnels, dont 49 dans la programmation « in », mais aussi 154 musiciens amateurs, dont 104 élèves du Conservatoire de musique Marne et Chantereine, entourés de 15 de leurs professeurs.

Pas une parcelle du territoire intercommunal n’a été tenue à l’écart du swing sous toutes ses facettes : jazz vocal et formations big band, jazz « New Orleans » et jazz contemporain, gospel et soul jazz, fanfares et jazz manouche, tout était réuni pour remplir de bonheur les spectateurs venus nombreux dans les salles de spectacle et les restaurants associés du territoire.


Près d’un élève du Conservatoire sur 10 impliqué par le festival

Tout a commencé au COSEC de Vaires-sur-Marne par un concert d’inauguration produit par l’orchestre éphémère des élèves du Conservatoire de musique Marne et Chantereine, entourés de leurs professeurs et emmenés par Jean-My Truong et son quintet. L’artiste en résidence artistique et pédagogique présentait la restitution de son travail de quatre jours de stage effectué avec les élèves au cours d’un concert dont il avait assuré l’ensemble des arrangements avec son complice Leandro Aconcha. Au total, 70 musiciens sur scène, placés sous la direction de Jocelyne Cousyn, et 350 personnes dans la salle.
Tous les pupitres d’un orchestre symphonique étaient présents, auxquels s’ajoutaient une rythmique jazz issue des ateliers de Robin Notte et les élèves de la classe de percussions africaines de Pierre Marcault.

Le ton était donné, le festival lancé ! Il n’y avait plus qu’à dérouler le programme de dix jours de concerts et animations autour de la musique jazz. Du côté du « in » se sont succédées les formations professionnelles de Jean-My Truong avec Louis Winsberg, de Thierry Lalo et son octet vocal, de Laurent Mignard et son big band, d’Olivier Hutman avec Denise King, de Benoît Delbecq avec Steve Argüelles, enfin d’Alice Russell qui a transformé les Cuizines en chaudron ardent. Un total de 6 concerts dans les salles du territoire pour 49 musiciens professionnels et 1150 spectateurs conquis !


Le savoureux mélange des musiciens amateurs et professionnels

Mais Jazz en Chantereine, c’est aussi des concerts « off » et des animations pour petits et grands avec le jazz pour fil conducteur. Grâce à la participation de restaurants Breuillois, Chellois et Vairois qui ont ouvert leurs portes à des formations amateur, mais aussi aux déambulations musicales dans les rues de Chelles ou à la médiathèque Jean-Pierre Vernant, le jazz s’est invité dans la vie de tous les jours. 10 formations ont ainsi pu se produire au plus près du public, totalisant plus de 1000 spectateurs. Trois autres spectacles professionnels ont été mis en place à l’adresse du jeune public, aux Variétés et aux Cuizines. Le cinéma L’Étoile Cosmos, le Conservatoire et l’association Toile Blanche ont oeuvré de concours pour mettre en place une animation de ciné-concert autour de plusieurs courts métrages, dont Le Chant du Styrène, d’Alain Resnais (1958), et Body Red Light, réalisé par Vincent Loubère, mis en musique par le duo Vincent Jourde et Benoist Raffin. Enfin, le club de jazz de Courtry, l’Écoutille, assurait la clôture du festival par un « boeuf » traditionnel avec 22 musiciens sur scène.

À voir les sourires et le bonheur sur le visage de tous les participants, qu’ils fussent acteurs ou spectateurs du festival, une seule chose reste à souhaiter : l’avènement de l’An 4 de Jazz en Chantereine !


Retrouvez l’album photo Festival Jazz en Chantereine 2013.

Paris - Vallée de la Marne

MC Agglo n°14 - Décembre 2015

Mentions légales/Crédits/Accessibilité/Plan du site/Contacts