Mercredi 20 septembre 2017 - 14:59 -  Méteo  -  
10°C
Inconnu
Accueil > Ses projets > SCOT
Imprimer   |   Envoyer à un ami   |   Flux RSS Agrandir le texte Retrecir le texte
SCOT
SCOT

Marne et Chantereine n’a pas encore de document de planification à l’échelle de son territoire. La décision a donc été prise, en raison des enjeux urbains et socio-économiques de l’agglomération, d’engager l’élaboration d’un SCoT qui permettra de tracer les perspectives de planification pour les quinze années à venir (2010-2025).


À partir d’un diagnostic établi au regard des prévisions économiques et démographiques et des besoins répertoriés en matière de développement économique, d’aménagement de l’espace, d’environnement, d’équilibre social, d’habitat, de transports, d’équipements et de services, le SCoT fixe les orientations générales de l’organisation de l’espace, ainsi que les grands équilibres entre les espaces urbains et les espaces naturels, agricoles ou forestiers, et détermine le Projet d’aménagement et de développement durable (PADD) au niveau de l’agglomération.

Le SCOT en quelques mots...
Le Schéma de cohérence territoriale ou SCOT est un document d’urbanisme qui fixe, à l’échelle d’une agglomération, les orientations fondamentales de l’organisation du territoire et de l’évolution des zones urbaines afin de préserver un équilibre entre zones habitées industrielles, touristiques, agricoles et naturelles.
Instauré par la loi dite SRU (Solidarité et Renouvellement Urbains) du 13 décembre 2000, il fixe en d’autres termes les objectifs des diverses politiques publiques en matière d’habitat, de développement économique et de déplacements.

Cinq grands principes ont guidé la réflexion de la Communauté d’agglomération :

• équilibre entre l’espace urbain et l’espace naturel pour répondre qualitativement et quantitativement aux besoins de logement, d’activité économique ainsi que de préservation et de valorisation des espaces naturels (agricoles, de loisirs ou forestiers).

• équilibre entre l’emploi et l’habitat. Marne et Chantereine dispose d’un potentiel foncier important. Dans son développement, il est nécessaire de concilier le développement économique générateur d’emplois et le développement de l’habitat pour répondre aux besoins de logements, tout en préservant les ressources naturelles du territoire.

• équilibre social, le SCoT doit être à la fois garant et porteur de l’enjeu de « cohésion sociale forte » affirmé dans la Charte communautaire, notamment en matière d’habitat.

• équilibre des équipements, qu’ils soient scolaires, culturels, sportifs, touristiques, de santé ou administratifs, le SCoT doit prévoir une juste répartition territoriale des besoins d’équipements.

• équilibre des infrastructures de déplacements, le territoire bénéficie d’un bon potentiel de desserte (voies ferrées, fluviales et terrestres), qui doit être développé en liaison avec l’ensemble des territoires environnants.


À travers son SCoT, Marne et Chantereine souhaite ainsi affirmer sa propre stratégie d’aménagement dans un contexte régional en mutation. Le périmètre d’élaboration du SCoT sera celui du territoire de Marne et Chantereine, mais la position du territoire conduit à mener une réflexion plus large, ouverte sur les territoires voisins (Gagny, Lagny, Marne-la-Vallée, Montfermeil, Villeparisis, etc.), qui pourrait se traduire par un "inter-SCoT".

L’inscription de Marne et Chantereine dans les études, les réflexions et les projets du syndicat d’études Paris-Métropole et la prise en compte du territoire de Marne et Chantereine dans les propositions de plusieurs équipes d’architectes urbanistes du "Grand Paris" en sont la parfaite illustration.

Paris - Vallée de la Marne

MC Agglo n°14 - Décembre 2015

Mentions légales/Crédits/Accessibilité/Plan du site/Contacts