Mercredi 28 juin 2017 - 12:28 -  Méteo  -  
19°C
Inconnu
Accueil > Ses projets > Contrat de développement territorial
Imprimer   |   Envoyer à un ami   |   Flux RSS Agrandir le texte Retrecir le texte
Contrat de développement territorial
Contrat de développement territorial

Marne et Chantereine a proposé un périmètre indicatif portant sur un secteur compris entre les gares de Chelles et Vaires-sur-Marne, incluant les 150 hectares de la zone du triage.
L’objectif est d’aboutir à un développement cohérent et durable du territoire, en équilibrant l’offre de logements et d’équipements publics avec l’activité économique et en respectant les exigences environnementales.

Retrouver toutes les informations sur le Grand Paris Express.

L’ambition est d’être à la hauteur des enjeux régionaux et nationaux du Grand-Paris. Il s’agit d’exploiter les potentialités infrastructurelles, économiques, technologiques et environnementales du territoire, et de valoriser son positionnement stratégique dans l’est-parisien :
- en faisant émerger le territoire comme un pôle urbain et économique pourvoyeur d’emplois et créateur d’urbanité ;
- en préservant un principe d’équilibre entre développement économique, habitat, équipements publics et environnement ;
- en proposant un projet de territoire multipolaire à l’échelle de l’est-parisien, avec l’implantation d’activités d’envergure nationale sur Marne et Chantereine.



Études préalables aux scénarios de développement :

Pour cet enjeu majeur pour l’aménagement du territoire et son devenir, Marne et Chantereine a choisi le cabinet d’architectes de Roland Castro pour accompagner la réflexion des élus sur des choix qui engageront le territoire pour les trente à cinquante ans à venir.
Deux agences spécialisées dans l’accompagnement des collectivités sur ces projets structurants ont donc été retenues :
Castro-Denissof et Sémaphores Territoires.
Elles ont été mandatées pour réaliser les études préalables et proposer les scénarios de développement envisageables sur le périmètre concerné.

Le lieu d’implantation de la future gare d’interconnexion du réseau de transport du Grand Paris Express sera déterminant dans la déclinaison de ces scénarios  :

- pour améliorer les déplacements et la mobilité par le maillage du réseau du Grand-Paris avec le RER E, le Transilien et les bus ;
- pour soutenir l’aménagement et le développement urbain du territoire, notamment le projet d’éco-quartier Castermant, le secteur commercial Chelles 2 et les centres-villes de Chelles et de Vaires-sur-Marne autour des gares ;
- pour la mobilisation des 150 hectares du Triage de Chelles-Vaires ;
- pour le développement économique, l’attractivité et les opportunités touristiques, culturelles, sportives et de loisirs offertes, en particulier si elles se concrétisent par l’implantation du futur musée des transports urbains et d’un équipement sportif d’envergure nationale sur la base nautique de Vaires-sur-Marne.


Le CDT de Marne et Chantereine s’inscrira dans un Schéma de développement territorial (SDT) articulé autour du projet « ville durable » de l’est-parisien, représentant 400 000 habitants.


Qu’est-ce qu’un CDT
Il définit les objectifs et priorités de développement pour l’ensemble des prérogatives relevant des compétences de la Communauté d’agglomération :
- l’équipement commercial et le développement économique ;
- les transports et déplacements ;
- l’urbanisme et le logement ;
- les équipements publics d’envergure ;
- la lutte contre l’étalement urbain ;
- le développement sportif et culturel ;
- la préservation des espaces naturels, agricoles et forestiers ;
- la protection des paysages et des ressources naturelles.

Paris - Vallée de la Marne

MC Agglo n°14 - Décembre 2015

Mentions légales/Crédits/Accessibilité/Plan du site/Contacts