Installer un monte escalier handicapé

Les monte-escaliers handicapés sont conçus pour aider les personnes handicapées à se déplacer facilement et en toute sécurité dans leur maison. Ils présentent de nombreux avantages pour les personnes à qui ils sont destinés. Cela dit, quelles sont les implications de l’installation d’un monte-escalier handicapé ? Découvrez !

Quels types de fauteuils roulants peuvent être utilisés avec un monte escalier handicapé ?

Les fauteuils roulants peuvent être une solution pratique pour aider les personnes à mobilité réduite à se déplacer dans des endroits où il n’y a ni ascenseurs ni escaliers. Si vous êtes à la recherche d’un fauteuil roulant à utiliser avec un monte-escalier handicapé, il existe plusieurs types de fauteuils roulants qui peuvent offrir cette praticité. Voici un tableau qui regroupe les différents types de fauteuils et leurs caractéristiques

Types de fauteuil roulant le fauteuil roulant électrique le fauteuil roulant manuel
Caractéristiques équipé d’un moteur puissant et d’une télécommande, offre une grande efficacité et fiabilité peuvent être facilement manipulés, de conception compacte

Le modèle électrique est spécialement conçu pour passer par des escaliers grâce à sa capacité de franchissement étendue. Son moteur vous permet de diriger le fauteuil sur les escaliers et les sols accidentés avec un minimum d’effort. Il est relativement lourd, mais ergonomique.

Les modèles manuels sont non motorisés et conviennent pour se déplacer le long des escaliers. Ils sont généralement plus légers que les modèles électriques et sont parfaits pour les personnes aux capacités physiques limitées. De plus, vous pouvez facilement les entreposer lors du transfert du monte-escalier au rez-de-chaussée.

Lire aussi  Otolift avis

Quels sont les coûts associés à l’installation d’un monte escalier handicapé ?

Les monte-escaliers handicapés peuvent offrir une grande autonomie et une meilleure sécurité pour les personnes à mobilité réduite. Cependant, assurer l’achat, l’installation et la maintenance d’un monte-escalier handicapé n’est pas sans coût. Si vous êtes intéressé par l’acquisition d’un monte-escalier handicapé, il est important de comprendre les coûts associés à sa mise en place. Le prix d’achat des monte-escaliers handicapés varie en fonction du type de monte-escalier et des fonctionnalités qu’il comporte. Les coûts peuvent encourir un montant allant jusqu’à 12 000 € selon le modèle, les fonctions et le fabricant. Plus le modèle est complexe et exigeant, plus le prix sera élevé.

L’installation d’un monte-escalier handicapé peut coûter quelques centaines à 1 800 € selon la taille et la complexité du projet. Cela comprendra des frais de déplacement et divers frais techniques liés à l’installation et au moteur. Un technicien qualifié devra effectuer une soumission détaillée des travaux avant de procéder à l’installation afin d’en faire le devis. Une partie importante de l’achat d’un monte-escalier handicapé est la maintenance annuelle et le contrat d’assurance qui lui sont associés. Ces coûts dépendront des professionnels sollicités.

Y a-t-il des aides financières disponibles pour le financement d’un monte escalier handicapé ?

Trouver des aides financières pour financer un monte escalier handicapé peut constituer un défi, mais cela ne signifie pas qu’il n’y a pas d’alternatives. Il existe plusieurs sources qui peuvent aider à couvrir le coût d’un monte escalier handicapé. Certains programmes santé et assurances proposent des remboursements partiels pour les monte escaliers adaptés aux besoins spécifiques des personnes handicapées. Cependant, avant d’envisager ce type de financement, il est impératif de vérifier que la prise en charge est effective. De même, assurez-vous que les conditions associées à celle-ci font bien partie du forfait proposé par l’assurance choisie.

Lire aussi  Quel est le coût d'un monte escalier occasion?

Dans certains États et pays, il existe des programmes fiscaux qui offrent des remboursements partiels pour l’achat éventuel d’un monte escalier prévu pour personne handicapée. De tels programmes sont généralement destinés aux familles à faibles revenus, mais il est toujours important de vérifier si l’on est éligible pour en bénéficier. Enfin, il existe également des subventions et bourses disponibles qui peuvent couvrir une partie du coût d’un monte-escalier destiné à un handicapé.

Quels sont les conseils importants à prendre en compte lors de l’installation d’un monte escalier handicapé ?

Avant de confier l’œuvre à vos prestataires, assurez-vous qu’ils se conforment aux codes de construction et de sécurité locaux. Ils doivent vérifier les plans locaux et s’assurer que votre système d’escalier est conforme aux codes (en termes de design et d’exigences minimum en matière de charges). Assurez-vous de vérifier les pièces essentielles qui apportent de la sécurité et de la stabilité à l’installation.

Les monte-escaliers peuvent être construits avec des charnières haut de gamme et des moteurs dotés d’un système de freinage fiable. Cela offre une plus grande immobilisation, un stationnement et une accessibilité plus faciles. Prenez aussi des mesures précises du plafond au sol dans la zone pour laquelle le monte-escalier sera installé. Vous devrez également tenir compte des angles transversaux et diagonaux tout au long du trajet. Ceci permettra d’assurer que le rail est assez grand pour transporter la personne handicapée ou à mobilité réduite. Vérifiez le nivellement et l’alignement en vous assurant que le rail est parfaitement droit, nivelé et aligné. Cette étape doit être menée avec le plus grand soin, car elle déterminera la fiabilité du système en entier.

A lire également