Nos conseils pour bien choisir une assurance habitation

Il existe aujourd’hui une telle variété de polices d’assurance habitation qu’il est parfois difficile de choisir l’une ou l’autre. Nous vous aidons ici à faire votre choix grâce a ces précieux conseils !

Choisir en fonction de vos besoins

La première étape consiste à connaître vos besoins. Sur cette base, analysez la couverture, le capital d’indemnisation, les limites et les exclusions de chaque assurance.

Lire attentivement les petits caractères

Il est très important que vous examiniez tout ce que l’assurance propose et que vous sachiez dans quels cas les choses sont couvertes ou non. La plupart des demandes de remboursement adressées aux compagnies d’assurance sont dues à des exceptions ou à des détails figurant en petits caractères.

Bien TOUT comprendre

Avant de souscrire une assurance, vous devez l’examiner attentivement et poser des questions si vous n’êtes pas sûr de vous. Un point fondamental est que vous compreniez ce qu’est le continent et ce qu’est le contenu, afin de faire une évaluation correcte et de ne pas tomber dans une “sous-assurance”.

Évaluer correctement la valeur de votre maison

La police que vous paierez sera basée sur la valeur de l’assuré. Vous devez donc être transparent et ne pas sous-évaluer vos actifs pour payer moins. De plus en plus de sociétés permettent cette sous-évaluation en créant ce que l’on appelle une sous-assurance mais, en cas d’accident, l’indemnisation peut être si faible qu’elle ne couvre même pas une partie des dommages.

Lire aussi  Comment comparer les fournisseurs d’électricité ?

Examiner les couvertures

Bien que la seule assurance obligatoire pour les dommages au logement soit l’assurance incendie en cas de prêt hypothécaire, il est préférable de choisir une assurance qui offre une grande variété de couvertures fixes (dommages au logement, bris de glace, remplacement de documents, services d’incendie, appareils électriques, etc.) Si vous ne le faites pas et que vous voulez les prolonger plus tard, le prix risque de monter en flèche.

Il est très important que la police comprenne une couverture de la responsabilité civile et une protection juridique en cas d’incident, car il est difficile de traiter des situations dans lesquelles des dommages ont été causés à des tiers.

Connaître le mode de compensation

Avant de signer la police, soyez clair sur la manière dont l’indemnisation sera versée en cas d’accident. Certaines entreprises le font en payant en espèces la valeur qui a été établie et d’autres en remplaçant ce qui a été endommagé.

Par exemple, dans le cas d’une télévision, une société vous donnera l’argent auquel elle est évaluée et une autre la remplacera par une autre similaire. C’est important si l’objet endommagé est la maison, à cause d’un incendie par exemple ; c’est pourquoi vous devez savoir quel mode de remboursement est le meilleur pour vous.

Comment puis-je être sûr d’avoir l’assurance habitation dont j’ai vraiment besoin ?

Je dois tout d’abord faire une étude objective et individualisée de mes besoins : connaître la valeur réelle de mes biens, les couvertures et garanties que je souhaite ou dont j’ai besoin, puis rechercher la solution d’assurance la plus adaptée.

Lire aussi  Qui peut bénéficier de la loi Pinel ?

Quelle différence entre un propriétaire ou un locataire ?

Si je suis propriétaire, mes intérêts sont répartis entre le bâtiment (structure et équipement) et le contenu (mobilier et objets personnels), et peuvent être couverts par deux assurances complémentaires, l’une pour le bâtiment et l’autre pour mes intérêts privés.

Si je suis locataire, il est conseillé que je garantis mes biens (contenu) et ma responsabilité personnelle par le biais d’une assurance privée.

Assurance habitation immédiate

Souscrire à une assurance habitation multirisque offre deux principaux avantages notamment une garantie complète pour tous les biens et la responsabilité civile. La responsabilité civile répond des préjudices que vous et vos proches pourrez causer à de tierces personnes.

Cette garantie concerne tous les habitants qui vivent sous votre toit : le personnel de maison, les enfants, le conjoint et même l’animal. Cette assurance s’occupe des conséquences causées par la négligence ou l’imprudence de l’un d’entre eux. Les indemnisations possibles viennent principalement des dommages provoqués par une fuite d’eau, une explosion, le bris de glace, l’incendie et le vol.

Des compagnies d’assurances incluent des garanties complémentaires notamment la garantie des risques climatiques, la garantie des dommages causés par les catastrophes naturelles, et même pour les risques des attentats. L’indemnisation est fonction des dommages subits comme expliqués sur ce site de simulateur d’assurance habitation immédiate.

De toutes les façons, il est important pour l’assuré de signaler le sinistre dans un délai de cinq jours après constatation du drame. Le délai peut descendre jusqu’à 2 jours s’il s’agit d’un vol et évoluer à 10 jours dans le cadre de catastrophe naturelle.

A lire également