Comment choisir son simulateur d’aube pour un réveil apaisé ?

Vous avez régulièrement des difficultés à vous réveiller, en particulier en hiver ? Équipez-vous d’un simulateur d’aube. C’est le meilleur atout pour lutter contre les matins difficiles et les troubles affectifs saisonniers.

Qu’est-ce qu’un simulateur d’aube ?

Un simulateur d’aube est un appareil, une sorte de réveil qui fonctionne avec le principe de la luminothérapie. Il permet de se réveiller en douceur, en respectant nos différentes phases d’éveil et donc de réguler notre horloge biologique, prévenant dépression, stress ou encore anxiété. Il simule la lumière de l’aube afin que le réveil ressemble à un réveil naturel. Le réveil éclaire progressivement la chambre pour réveiller le dormeur en douceur. Le premier intérêt d’un simulateur de l’aube est qu’il aide à se réveiller de manière naturelle et non de manière agressive avec un réveille-matin. Il permet de se lever en forme avec un regain d’énergie.

Comment choisir son simulateur d’aube ?

Avant toute chose, il est recommandé de s’assurer que l’appareil que vous choisissez est bien certifié « CE Matériel Médical ». Choisissez une lampe qui diffuse une lumière proche du spectre naturel. La luminosité délivrée doit être de 300 lux minimum pour un éveil optimal. Certains appareils proposent, en plus de la lumière, des chants d’oiseaux, ou des bruits de la nature pour compléter le réveil ou encore la diffusion d’huiles essentielles. D’autres offrent une fonction radio, pour les inconditionnels du radio-réveil. Vous pourrez donc choisir votre simulateur d’aube en fonction des accessoires et fonctionnalités qui vous intéressent. Le simulateur d’aube est disponible chez Dodofacile en plusieurs modèles de différentes couleurs, ou avec des décors spécifiques, pour égayer votre chambre à coucher.

Lire aussi  5 fois où le café a influencé l'Histoire

Comment fonctionnent les simulateurs d’aube ?

Il se présente comme une lampe de chevet. Son cadran est encadré de lampes de luminothérapie qui reproduisent artificiellement, le lever et le coucher du soleil. Nombreux sont ceux qui éprouvent des difficultés à s’endormir ou à se réveiller, en particulier en l’hiver. Le fait que le soleil se lève plus tard modifie nos rythmes biologiques internes. Au réveil, le simulateur d’aube commence à émettre une faible lumière orangée, identique à celle du soleil lorsqu’il se lève. L’intensité de la lumière augmente doucement. La lumière est dépourvue d’infrarouges et d’ultraviolets. Grâce à la lumière émise, le cerveau reçoit un message, et organise la transition hors du sommeil à la phase active. La lumière agit sur la rétine et stoppe la production de mélatonine, l’hormone dite du sommeil. Nos rythmes biologiques s’accélèrent donc, favorisant ainsi une augmentation de la température corporelle et la sécrétion de cortisol, une hormone antistress. Au coucher, le simulateur d’aube reproduit la descente crépusculaire lors du coucher. Le crépuscule progressif crée un environnement de détente favorable au sommeil. Il permet aux personnes ou enfants ayant peur du noir de s’endormir paisiblement.

Comment utiliser son simulateur d’aube ?

Comme un réveil-matin classique, le simulateur d’aube se place près de votre lit, sur votre table de nuit par exemple. Pour un fonctionnement optimal, l’idéal est de le programmer un quart d’heure, une demi-heure ou une heure avant l’heure de réveil escomptée. Vous n’avez qu’à régler l’heure de votre éveil, et l’appareil s’allumera un peu avant.

Lire aussi  Comment fabriquer son tapis personnalisé ?

A lire également