Enduit façade : Prix selon les types & application

La façade est un édifice particulier d’une concession qui nécessite un entretien et une rénovation périodique. Pour protéger et mettre en valeur cette dernière, il est recommandé d’effectuer une application d’enduit. Ce dernier est une préparation molle qui se colle sur la surface de la façade et qui lui sert de revêtement. Par ailleurs, il existe différents types d’enduits pour façade, chacun correspondant à un coût donné.

Prix de l’application d’un enduit de façade

Pour un projet de mise en œuvre de façade, il est important de prévoir un budget consistant. Ce dernier dépendra de la surface à peindre, du matériau de construction de la façade et du type d’enduit à utiliser. L’autre variable du prix d’une prestation d’application d’enduit est le coût de la main-d’œuvre.

En général, le prix d’un enduit de façade est compris entre 20 et 50 euros le mètre carré. Ce prix peut grimper jusqu’à 500 euros le mètre carré en cas de fournitures et de pose d’équipements d’isolation extérieure. Toutefois, le principal déterminant du tarif d’une prestation d’enduit de façade est le type de l’apprêt.

L’enduit de lissage

Il s’agit d’un produit pâteux et collant qui sert à uniformiser et à lisser une façade. L’enduit de lissage peut servir de première couche à une peinture. C’est un matériau qui permet de corriger les imperfections d’un mur et dont l’utilisation présente de nombreux avantages.

Pourquoi utiliser un enduit de lissage ?

L’enduit de lissage sert à combler les trous, les petits creux et les différentes fissures d’une façade. Il se vend en poudre ou en pâte à des prix bon marché et peut être mélangé avec d’autres matériaux de construction. C’est un produit qui s’adapte avec d’autres types d’enduits, mais aussi les crépis et les peintures.

En outre, il existe différents types d’enduits de lissage qui permettent de recouvrir les façades en mur, en béton ou encore en bois. Par ailleurs, pour une utilisation efficace du produit, il est recommandé d’appliquer en amont sur la façade un enduit de rebouchage.

Application de l’enduit de lissage

Les enduits de lissage s’appliquent à la verticale et nécessitent un ponçage doux et efficace avant l’application. Aussi, il est important d’effectuer le mouvement du haut vers le bas en faisant des bandes parallèles pour bien enduire la façade.

L’auge en plastique, le couteau de peinture, le couteau à enduit, un plâtroir et une cale de papier abrasif sont quelques équipements à utiliser. L’autre étape importante dans le processus d’application d’un enduit est le séchage qui doit durer 8 heures au minimum. Il doit se faire à la fin de chaque couche et après les travaux de finition.

Prix de l’application d’un enduit de lissage

L’enduit de lissage est une option très économique pour une rénovation de façade. Pour la fourniture du produit, il faudrait prévoir entre 3 et 5 euros par mètre carré. En y ajoutant les frais d’achat d’accessoires et la main d’œuvre, la prestation peut passer à 15 ou 20 euros le mètre carré.

Lire aussi  Isolation de la façade : Prix des différentes méthodes et matériaux

Par ailleurs, le tarif d’une application d’enduit de lissage dépend également du nombre de couches appliquées. En général, il faut au minimum deux couches pour une application efficace d’enduit sur une façade.

L’enduit monocouche

Comme son nom l’indique, l’enduit monocouche est un produit qui s’applique en une seule couche. Sa pose et son séchage sur une façade sont facilités par sa grande qualité. C’est une composition qui s’adapte aux teintes et dont l’application peut se faire de manière mécanique ou manuelle. De plus, la granulométrie et les différentes caractéristiques du produit peuvent être aisément contrôlées.

L’application de l’enduit monocouche

Le mode d’application d’un enduit monocouche dépend de son matériau de fabrication. Il existe par exemple des enduits monocouches faits en ciment, en acrylique, en chaux ou encore en résine. Le propriétaire doit en fonction du type de sa façade faire un choix judicieux de la matière de rénovation adéquate.

Pour enduire le produit sur la façade, différentes options s’offrent au prestataire. L’alternative la plus recommandée est l’application en une passe réalisée en finition grattée et soignée.

Prix de l’application de l’enduit monocouche

Pour faire appliquer un enduit monocouche sur sa façade, le propriétaire doit prévoir un minimum de 40 euros par mètre carré. Plus la matière de fabrication de l’enduit est qualitative, plus le coût de la prestation est augmenté.

L’enduit multicouche

Il s’agit d’un produit idéal pour les façades qui présentent de nombreux défauts et nécessitant plusieurs couches. C’est un apprêt généralement de type hydraulique et qui s’accompagne souvent de teinte pour l’application de la dernière couche.

Application de l’enduit multicouche

L’enduit multicouche s’applique en deux ou trois couches parfois alternées ou séparées par une durée de séchage. Pour enduire une façade avec le produit multicouche, il est également important de délimiter la surface par des pierres d’angles. Une préparation de l’édifice est requise pour l’opération qui doit se faire entre 10 et 30 degrés.

Prix de l’application de l’enduit multicouche

L’application d’un enduit multicouche sur une façade revient généralement entre 35 et 70 euros par mètre carré. Le budget peut grimper en fonction de la qualité des compositions du produit. Ce dernier comprend aussi bien les fournitures que la pose et la main-d’œuvre du professionnel.

L’enduit de parement

L’enduit de parement est un produit monocouche très épais qui sert à embellir les façades en supprimant leurs différentes imperfections. Il existe des enduits de parement organiques, en siloxane et en silicate. Ce type d’enduit est un véritable objet décoratif qui nécessite une forme d’application particulière.

Application de l’enduit de parement

Les enduits de parement peuvent être appliqués de façon manuelle ou mécanique avec possibilité de fusion aux grains fins. L’application du produit doit être précédée d’une première couche d’enduit simple pour donner la finalité désirée. En outre, il est aussi important de considérer le séchage qui doit durer au moins 7 heures.

Prix de l’enduit de parement

Le coût d’un enduit de parement varie généralement entre 20 et 45 euros par mètre carré. Ce dernier incluant les frais d’achat et de pose du produit dépend essentiellement de la matière de fabrication de l’apprêt.

L’enduit de façade avec isolation extérieure

Lorsque le projet d’enduisage prend en compte l’isolation extérieure de la façade, l’enduit utilisé est d’une tout autre qualité. Il est conçu avec du mortier classique, des liants (chaux, ciment) et des granulats isolants (lièvre, chanvre, polystyrène). C’est un produit assez prisé en raison de ses différents bienfaits sur la concession.

Application de l’enduit extérieur isolant

L’enduit extérieur isolant s’applique en forme de bande continue et requiert plusieurs couches séparées par des périodes de séchage. Il est important pour ce type de produit de confier la prestation aux bons soins d’un professionnel.

Lire aussi  Rénovation d’une façade en pierre : comment réussir ce projet ?

Prix de l’enduit extérieur isolant

Le coût d’une prestation d’application d’enduit extérieur isolant est généralement estimé entre 80 et 110 euros le mètre carré avec la pose incluse. Lorsqu’elle est réalisée sous bardage, la prestation s’avère plus dispendieuse et peut avoisiner les 400 euros pour un mètre carré.

Pourquoi et quand refaire l’enduit de sa maison ? 

Comme vous venez de le lire, il existe plusieurs types d’enduit, si vous envisagez de refaire une beauté à votre maison. Mais en réalité cela va bien au-delà du côté esthétique. En effet, faire ravalement sert également à assurer une fonction d’isolation. Le but est notamment d’éviter que l’humidité pénètre les murs, ce qui pourrait occasionner des dégâts dans la structure de votre habitation. 

Attention toutefois, opter pour un ravalement ne va pas améliorer votre isolation thermique. Si vous avez besoin d’améliorer votre confort de ce côté-là, il faudra envisager de refaire une partie de votre isolation. À ce sujet, vous avez plusieurs possibilités. Vous pouvez opter pour une isolation par l’intérieur ou par l’extérieur. Le plus simple est très certainement de le faire par l’extérieur, mais il faut que cela soit bien réalisé. C’est pour cela qu’il est important de réussir l’isolation thermique de sa maison par l’extérieur avec une entreprise française pour avoir un résultat de qualité. 

Pour choisir le bon isolant, il faut s’arrêter un instant sur comment fonctionne l’isolation. Pour ceux et celles, pour qui les cours de physique sont devenus un très lointain souvenir, la résistance thermique se mesure de la façon suivante : R = e/ λ.  Plus le λ (lambda) est faible, plus le matériau aura un pouvoir isolant. Vous allez alors avoir un résultat du type 0.04 W/m2. Ce chiffre correspond au pouvoir isolant du liège et pour vous donner un ordre d’idée, les matériaux isolants les plus performants du marché affichent un 0.022 W/m2.  Le plus souvent les fabricants ne communiquent pas trop sur le λ, mais plutôt sur la résistance thermique, bien plus facile à comprendre pour le grand public. 

Attention, pour bénéficier d’une aide de l’État ou d’une réduction d’impôt, votre isolant doit avoir un minimum de capacité isolante ®, en fonction du lieu de pose. Pour les murs extérieurs par exemple, la résistance thermique doit dépasser un minimum 3,7, alors que pour les combles perdus, la résistance doit dépasser le chiffre de 7. 

Pour conclure sur l’isolation, il faut savoir que les chiffres sont toujours annoncés pour des matériaux neufs. Il faudra donc  prendre en compte l’effet de tassement, ce qui peut diminuer considérablement la résistance thermique. Ainsi, pour ne pas être déçu par le résultat, voire d’avoir réalisé un mauvais investissement, nous vous conseillons de bien vous renseigner et de ne pas suivre aveuglément les recommandations du professionnel qui va vous poser l’isolant. D’ailleurs, pour bénéficier des aides de l’État, vous devrez forcément faire appel à une entreprise certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). 

Pour en revenir à l’enduit, il est nécessaire d’envisager sa réfection avant même de refaire votre isolation, si vous avez besoin de faire les 2. Comme nous vous le disions, un revêtement de façade poreux, fissuré, délabré est à l’origine d’infiltration d’eau. Si de l’eau venait à stagner au niveau de votre isolant, celui-ci ne pourrait pas sécher et il serait bon à être changé. Cela serait franchement dommage si vous venez de faire les travaux il y a peu. Par la suite, inspectez régulièrement l’enduit de façade afin de vous assurer qu’il soit toujours intact. Cela vous permettra de pouvoir faire des réparations par endroit, au lieu d’opter pour un ravalement de façade complet, ce qui n’aura pas le même impact sur votre budget. 

Pensez également à traiter votre façade avec un produit anti-mousse. En effet, la mousse va favoriser une humidité là où elle se sera développée, ce qui peut occasionner également une infiltration d’eau. Ce n’est donc pas qu’une raison d’esthétique. 

A lire également