Connect with us

Hi, what are you looking for?

Décoration

Comment choisir l’oreiller parfait ?

Prendre soin de son sommeil est essentiel pour chaque personne qui souhaite être en forme toute la journée. Puisque le fait de dormir impacte aussi bien sur la santé physique que sur la santé psychologique, il est important de rechercher des solutions adaptées qui faciliteront votre sommeil. En dehors du type de matelas et des couvertures, vous ne devez pas négliger le choix de votre oreiller. De nombreux points sont à prendre en considération pour cela. Découvrez comment parvenir à choisir l’oreiller parfait.

La taille et la forme de votre oreiller pour un confort et un soutien optimaux

Pour choisir l’oreiller parfait, vous devrez accorder une grande importance à la taille et à la forme.

La taille

La taille standard pour un oreiller carré est de 60 x 60 cm et de 45 x 70 cm pour un oreiller américain. Pour les grandes personnes, il est conseillé de choisir une dimension de 65 x 65 cm pour la forme carrée, et 50 x 70 cm pour la forme rectangulaire. Si vous souffrez de maux de dos, alors l’idéal serait d’avoir un oreiller d’une épaisseur d’environ 9 cm, voire 10 cm pour les personnes plus corpulentes. L’oreiller doit parfaitement épouser l’alignement de la colonne vertébrale et ne pas remonter la tête.

La forme

Concernant les formes, vous avez le choix entre deux options, à savoir les oreillers carrés et les oreillers rectangulaires. C’est le premier modèle qui est plus courant en France, il est pourtant plus adapté à la détente qu’au sommeil. Pendant la nuit, on a en effet tendance à se replier et à augmenter l’épaisseur. L’alignement de la tête et de la colonne vertébrale est par conséquent brisé. Cette version a de plus tendance à prendre trop de place sur la longueur du lit.

Il est donc recommandé de se tourner vers des modèles plus adaptés comme les oreillers rectangulaires américains que vous pouvez trouver auprès d’une entreprise spécialisée en fabrication de couettes et d’oreillers haut de gamme. Il s’agit d’un format adapté à toutes les morphologies et qui permet de profiter d’un sommeil réparateur. Avec celui-ci, seules la tête et la nuque sont surélevées. Les épaules butent contre le bord de l’oreiller et la partie supérieure du dos n’est pas courbée. Cela vous évitera les douleurs dorsales et les risques de cervicalgies.

L’oreiller rectangulaire offre ainsi un excellent maintien de la nuque pour un positionnement de couchage optimisé durant la nuit de sommeil. La surface de contact avec la tête est plus importante et facilite ainsi le suivi de vos mouvements. Ce format est d’ailleurs très privilégié par les hôtels prestigieux. En plus de favoriser la détente, il vous plonge dans un sommeil profond.

Oreiller rectangulaire

Quels sont les différents types de remplissage d’un oreiller ?

Vous devez aussi prêter attention au remplissage au moment de choisir votre oreiller. On distingue le garnissage naturel ainsi que le garnissage synthétique.

Le garnissage naturel

Lorsque l’on évoque le garnissage naturel, on pense notamment aux plumes, aux plumettes et au duvet. Dans ce cas, les oreillers rejettent naturellement l’humidité et présentent une longue durée de vie. Les plumes et duvets sont essentiellement issus des canards ou des oies et chacun présente des propriétés spécifiques. Les plumes et plumettes se caractérisent par leur légèreté et offrent de la fermeté. Quant au duvet, il désigne les petites plumes couvrant le bas ventre de l’oiseau. Il présente un excellent pouvoir gonflant et constitue ainsi un bon isolant thermique. Il vous tient au chaud pendant l’hiver et favorise la circulation de l’air en été. De même, il rend l’oreiller plus élastique et plus résilient. L’oreiller au garnissage en duvet est ainsi plus cher que l’oreiller garni de plumes.

Le garnissage synthétique

Vous pouvez aussi opter pour le garnissage synthétique au moment de l’achat de votre oreiller. On distingue à cet effet la mousse à mémoire de forme qui permet de détendre les muscles du cou tout en offrant un excellent maintien. Son avantage réside donc dans sa capacité à se mouler à la tête et au cou puis à reprendre sa forme initiale. Ce type d’oreiller peut cependant tenir très chaud, sans compter qu’il est impossible de le passer en machine ni de le laver à la main.

Il y a également au rang des garnissages synthétiques, le latex. Il offre un bon maintien et est assez gonflant. Il assure une bonne circulation de l’air et peut conserver sa fraîcheur selon sa composition. Notez que l’oreiller en latex ne peut pas être lavé. Il y a aussi le polyester qui est une solution synthétique bon marché aux nombreuses limites. Il tient très chaud et retient les odeurs de transpiration. Il requiert en conséquence un entretien régulier et sa durée de vie est courte.

Comment choisir le bon oreiller en fonction de vos besoins ?

Pour trouver l’oreiller qui vous convient, vous devez mettre en avant vos besoins lors de votre choix.

En cas de transpiration

Si vous transpirez beaucoup pendant le sommeil, alors vous pouvez choisir un oreiller au garnissage naturel en duvet ou en plumes. En plus d’être moelleux et léger, il est respirant. L’autre option est l’oreiller avec une mémoire de forme perforée et une face tissu 3D. Grâce à cette technologie, vous bénéficiez d’un oreiller ergonomique respirant qui assure la régulation de la température corporelle. Il est aussi possible de choisir un oreiller à mémoire de forme doté d’un protège-oreiller anti-transpiration.

En cas de douleurs à la nuque ou de douleurs lombaires

Si vous souffrez de douleurs cervicales, optez alors pour un oreiller mousse à mémoire de forme. Celle-ci se déforme facilement du fait de son élasticité et reprend sa forme initiale quand vous vous levez. Elle permet ainsi de caler la tête à la hauteur adaptée pour qu’elle soit alignée aux cervicales et à la colonne vertébrale. Si vous avez des douleurs au dos, comme des sciatiques, des lombalgies ou encore des lumbagos, alors choisissez un oreiller à mémoire de forme mi-ferme. Comme nous l’avons déjà évoqué, ce modèle agit sur tout le corps et pas seulement au niveau du cou et de la tête. Votre colonne vertébrale sera bien alignée et de ce fait, vous pourrez avoir un sommeil paisible.

oreiller en duvet et plumes naturel

À quelle fréquence devez-vous remplacer votre oreiller ?

En moyenne et selon son utilisation, l’oreiller doit être remplacé tous les 3 ans. Vous devrez toutefois tenir compte de sa composition et de sa qualité. Alors qu’un modèle de premier choix doit être changé au bout de 6 mois, une version en fibres requiert un renouvellement tous les 3 ans. Enfin, un oreiller en latex ou viscoélastique va durer entre 4 et 6 ans. Pour savoir s’il est temps de changer d’oreiller, alors vous devez faire attention à certains signes d’usure.

Il y a par exemple l’aspect de l’oreiller. Si celui-ci ne retrouve plus sa forme d’origine, qu’il s’agisse de la répartition du garnissage ou de son pouvoir gonflant, alors il est temps de le remplacer. Il faut également souligner l’odeur. Si en dépit des lavages réguliers, les odeurs et auréoles de transpiration présentes sur l’oreiller ne sont plus éliminées par la machine à laver, alors il est temps de changer ce dernier. Pour finir, évaluez votre ressenti. Dans le cas où vous souffrez de torticolis qui aboutissent parfois à un mal de dos ou que vous vous réveillez plusieurs fois la nuit avec des douleurs lombaires, alors cela peut également être le signe que l’oreiller ne joue plus son rôle.

Les autres caractéristiques à prendre en compte : allergies, acariens…

Pour choisir un oreiller parfait, il y a d’autres éléments importants à prendre en compte.

L’épaisseur

Elle varie selon votre position de sommeil. L’idéal est d’éviter de créer la moindre torsion sur vos cervicales. Si vous aimez dormir sur le ventre, alors choisissez un oreiller fin, dont la hauteur ne dépasse pas 9 cm. Si vous dormez sur le côté, alors optez pour un oreiller volumineux. Celui-ci va combler le vide entre le matelas et votre nuque. Enfin, pour les personnes qui dorment sur le dos, les oreillers mi-épais seront parfaits. Ils ne feront pas trop pencher la tête vers l’avant ni vers l’arrière.

La souplesse

Il est conseillé de choisir le niveau de souplesse selon votre morphologie. L’oreiller moelleux sera adapté aux morphologies XS et S, car il assure un accueil léger et doux aux cervicales. Pour les morphologies M et L, l’oreiller mi-ferme conviendra pour un meilleur soutien de la tête et de la nuque. Les morphologies XL et XXL se tourneront vers les oreillers fermes et très fermes. Ceux-ci offrent un excellent maintien de la région cervicale.

Les allergies

Si vous souffrez d’allergies aux acariens, alors il est recommandé de choisir un oreiller traité antibactérien et antiacarien. Il ne faut en aucun cas sous-estimer l’effet des acariens sur le sommeil. Avec un oreiller hypoallergénique, vous pourrez efficacement lutter contre ces petits parasites.

Comment s’assurer que votre oreiller dure longtemps ?

Pour assurer la longévité de votre oreiller, vous devez suivre quelques indications spécifiques. Pour commencer, aérez-le au quotidien afin de lui redonner son pouvoir gonflant et éliminer la poussière accumulée. Chaque mois, exposez-le à l’extérieur pendant quelques heures. Prenez aussi le soin de renouveler l’air de la chambre pour obtenir un environnement sain. Votre oreiller doit par ailleurs être lavé délicatement tous les 4 mois, tout en vous conformant à l’étiquette d’entretien. Le lavage n’est pas une tâche complexe, mais il faudra que le séchage se fasse correctement. Si vous envisagez de laver l’oreiller à la main, alors plongez-le dans une bassine d’eau tiède. Utilisez votre savon ou lessive habituelle pour éliminer les taches.