Qui peut bénéficier de la loi Pinel ?

L’investissement immobilier figure parmi les placements les plus sécurisés et les plus rentables aujourd’hui. De plus, l’état français a mis en place depuis quelques années de nombreux dispositifs qui facilitent ce type d’investissement. Le plus connu d’entre eux est la loi Pinel. Adoptée depuis 2014, cette règlementation de défiscalisation immobilière offre de nombreux avantages aux investisseurs. Vous êtes également tenté de réaliser un investissement locatif Pinel, mais vous vous demandez si ce dispositif est fait pour vous ? Cette rédaction apporte la réponse à votre interrogation.

La loi Pinel : c’est quoi en réalité ?

La loi Pinel est une version améliorée de la loi Duflot. Elle répond à deux objectifs principaux : d’une part, inciter à l’investissement locatif dans l’immobilier neuf et d’autre part favoriser la construction des biens immobiliers dans les régions où la demande locative est plus élevée que l’offre.
Le principe du Pinel est simple : vous investissez dans un appartement neuf puis vous le mettez en location durant une période définie (6, 9 ou 12 ans), et vous récupérez des revenus locatifs en plus d’une réduction fiscale significative pouvant aller jusqu’à 21 % du prix de revient d’un logement. Cliquez ici pour savoir qui peut bénéficier de la loi Pinel avec https://www.gridky.com/loi-pinel.
En bref, ce dispositif constitue une option intéressante pour toute personne souhaitant défiscaliser ou se constituer un patrimoine afin d’assurer son avenir ou celui de ses progénitures.

Qui peut investir via le dispositif Pinel ?

Procéder à un investissement en dispositif Pinel est un projet accessible à tous les contribuables domiciliés en France. Toutefois, pour que le dispositif soit efficace, il est recommandé de répondre à un profil type, tel que : avoir atteint l’âge de la majorité (au moins 18 ans), disposer d’un faible taux d’endettement (il doit être inférieur à 30 % de vos ressources financières), avoir des revenus stables et réguliers, payer au minimum 2 000 € d’impôt sur le revenu. Aussi, notez que la réduction d’impôt n’est pas applicable aux logements dont le droit de propriété est démembré.

Lire aussi  C'est quoi la défiscalisation immobilière ? Fonctionnement et solutions

Comment bénéficier de la loi Pinel ?

Outre le profil, il faut également respecter certaines conditions d’éligibilité. Premièrement, le bien acquis doit être neuf, ou remis à neuf (suite à une rénovation importante) ou en l’état futur d’achèvement (VEFA). C’est donc un logement conforme aux dernières normes en matière de performance énergétique.
Ensuite, vous devez vous engager à louer le bien pour une période déterminée. C’est de cette durée de location que dépendra le taux de réduction d’impôts à bénéficier sur le montant de l’investissement : 12 % pour une durée de 6 ans, 18 % pour 9 ans et 21 % pour 12 ans. La loi prévoit également un plafond concernant le montant de l’achat : celui-ci ne doit pas dépasser les 300 000 euros par an.

Un autre critère d’éligibilité à la loi Pinel est relatif à la situation du logement neuf. Ce dernier doit se trouver dans une zone « tendue » notamment la zone A, A bis ou B1.
Enfin, la dernière condition pour bénéficier du dispositif Pinel sera de louer le logement à un montant respectant un plafond adapté en fonction des zones précitées. On n’oublie également pas que le revenu du locataire ne doit pas dépasser un certain plafond défini par le fisc.

A lire également