Comment aménager des combles ?

Vous pensez aménager les combles en pièces habitables afin de gagner un peu d’espace dans votre résidence. Mais, le défaut d’information sur la manière d’y parvenir vous empêche de faire quoi que ce soit. Afin de vous permettre de concrétiser votre objectif, voici une présentation, brève et claire, sur le processus d’aménagement des combles.

Prenez connaissance de l’état de votre toiture

Vous auriez certainement déjà mené des recherches sur comment aménager des combles, sans pour autant savoir véritablement par où commencer. Sachez-le désormais, après les démarches administratives, la première des choses que vous devez faire est de vous rassurer que votre toiture est en bon état.

Vous conviendrez que c’est la toiture qui protège votre maison des intempéries, et rien ne certifie qu’au moment où vous décidez d’aménager vos combles, qu’elle ne présente aucune défaillance. Par conséquent, tâchez de confier le travail à un professionnel. Selon les résultats de son diagnostic, n’hésitez pas à réfectionner totalement votre toiture le cas échéant, car le bon aménagement de vos combles en dépend.

Modifiez votre charpente

Par charpente, il faut entendre l’assemblage de pièces, et le plus souvent de bois. Alors, étant donné que certaines d’entre ces pièces peuvent contrarier un meilleur aménagement, pensez à modifier votre charpente lorsque cela s’avère nécessaire. Vous pouvez à ce sujet opter pour une charpente traditionnelle ou industrielle. Le tout dépend en effet de votre goût et vos attentes.

Lire aussi  5 éléments à prendre en compte avant la pose d’une clôture rigide

Isolez les combles

Plus de 25 % des déperditions de chaleur se font par le toit. C’est la raison pour laquelle vous devez mettre en place une isolation thermique pour vos combles, laquelle vous mettra à l’abri des chaleurs, surtout les fortes d’été.

Cloisonnez

En dehors du fait que vous devez remettre votre sol à niveau, sachez qu’il est également important que vous pensiez au cloisonnement. Il faut à ce propos indiquer qu’un cloisonnement doit prendre en compte le poids des nouvelles cloisons et l’isolation acoustique.

Les plaques en plâtre ou en gypse, les panneaux alvéolaires et les carreaux de béton cellulaire sont quelques types parmi lesquels vous pouvez choisir ce qui vous convient.

Ne perdez pas de vue l’éclairage

Généralement, les ouvertures sont rares dans les combles inexploités. En tout état de cause, vous devez remplacer les anciennes ouvertures par de nouvelles autres plus performantes. Et lorsque s’impose ainsi la création de fenêtres, trois options s’imposent. Vous avez le choix entre la fenêtre de toit, la fenêtre de la lucarne, et celle de l’ouverture en pignon.

Prévoyez un escalier

Prévoir un escalier revient d’abord à déterminer son emplacement. Ce n’est qu’après cela que vous pouvez choisir sa forme et son matériau. En outre, vous pouvez mettre en dessous des placards avec étagères ou penderie, des tiroirs et autres choses pour gagner de la place.

Exploitez tout l’espace disponible

Il est indéniable que les contraintes relatives aux volumes sous les toits compliquent l’aménagement. Pour juguler ces contraintes, effectuez des rangements astucieux. Autrement dit, ne vous privez pas d’exploiter l’espace au maximum, y compris même celui offrant une hauteur sous plafond inférieure à 1,80 m. Pensez-y !

Lire aussi  Comment faire une étagère en palette

Du reste, retenez que l’aménagement des combles fait appel à un certain nombre de facteurs, dont les essentiels sont ceux mis au clair dans cet article. Prenez-les donc à cœur, et surtout appliquez-vous bien pour contempler votre rendu qui serait sans doute impeccable.

A lire également