Connect with us

Hi, what are you looking for?

Maison

Comment choisir une balançoire pour votre enfant ?

Les enfants sont les plus souvent heureux après l’installation d’une balançoire dans le jardin. Bien entendu, cela n’empêche pas les adultes de s’y amuser à condition que la structure soit robuste.

Vous avez décidé d’adopter l’accessoire ? Vous ignorez cependant les critères de choix. Découvrons ensemble les caractéristiques d’une bonne balancelle.

Le matériau

Une fois en quête du bon accessoire, vous pourriez trouver principalement deux matériaux sur le marché. Il s’agit du portique en métal ou en bois. Malgré la solidité du métal, il aura tendance à se rouiller à long terme. Cela pourrait fragiliser la structure. Néanmoins, il existe des solutions pour empêcher leurs détériorations rapides comme la teinture ou l’usage de l’huile.

Ce dernier créé en fait un barrage protecteur pour éviter le phénomène d’oxydation. De plus, il ne requiert pas une attention particulière lors de l’entretien. Le montage utilise généralement un appareil de soudage. Le bois est rustique et naturel. Il convainc par sa capacité à agrémenter la beauté du jardin. Le seul problème constaté est qu’il faudrait allouer du temps en vue de son entretien tous les ans. Pour ce faire, il est réalisable d’évoquer le ponçage, le traitement anti-moisissure et même le vernissage.

Il est d’autant utile de vérifier les vis qui assemblent les bois entre eux. Plusieurs essences sont envisageables comme le teck. Pour s’asseoir, il est recommandé d’orienter son choix vers une assise en plastique. L’approche garantira une meilleure étanchéité lors des temps orageux.

L’âge de l’enfant

L’utilisateur devrait pouvoir tenir la corde tout seul. À cet effet, la mécanique est destinée à des tranches d’âge supérieures à 3 ans. Quand nos enfants sont encore petits, il est conseillé d’établir un harnais. Toutes ces mesures visent à assurer sa sécurité.

En parlant de sureté, l’acheteur devrait privilégier les produits aux normes NF S 54-100, Cliquez ici pour trouver celle qui vous conviendra. L’information est indiquée par les vendeurs dans les magasins. L’existence de la mention prouve que des tests ont été effectués pour évaluer la ténacité des attaches.

Un autre renseignement à savoir est que l’âge va de pair avec la taille de l’élément. S’il était destiné pour un garçon de 14 ans, nous devrions adopter un modèle dont la mensuration est comprise entre 3 et 3,5 mètres. En ce qui concerne la hauteur idéale, assurez-vous que les pointes des pieds parviennent à toucher le sol.

Les options

La balançoire traditionnelle est celle qui s’attache sur un arbre. Pourtant, tout le monde n’a pas la chance de posséder un végétal géant dans sa cour extérieure. Les portiques sont alors proposés en tant qu’alternative. Elles sont équipées d’une barre disposée en l’air et parallèle avec le sol.

Elles peuvent accueillir un nombre élevé d’agrès. Ainsi, vous serez en mesure d’incorporer d’autres jeux. Exemple, la cabane, le toboggan… Vous aurez une multitude de choix sur l’activité. Même si vous éprouvez de l’engouement pour une telle infrastructure, il est judicieux d’entreprendre des travaux en amont.

Il faut commencer par dégager la zone à 3 mètres autour de l’instrument. Cela aidera à se prémunir contre les accidents malencontreux.

Comment mettre en place une balançoire ?

Quelques bricolages seront utiles pour réussir l’agencement d’une escarpolette. L’armature sera intégrée à une trentaine de centimètres du sol. Quant à la largeur, elle sera située à plus de 40 cm sur les points d’ancrage. Après l’excavation, les piliers seront insérés dans le sol.

Vous coulez ensuite des dés de béton. Nous attendrons ensuite plusieurs jours avant son exploitation. Durant ce laps de temps, le béton sera sec. L’étape suivante sera de fixer les jeux sur les agrès. Lors de l’opération, vous veillerez à respecter une distance de 2 mètres entre les dispositifs d’amusement.

Il est d’autant primordial d’aménager des pelouses sous nos infrastructures. Elles seront des alliées incontournables pour amortir un éventuel choc.