Rénovation d’une façade en pierre : comment réussir ce projet ?

La rénovation d’une façade est un travail délicat. Les artisans spécialisés dans la restauration disposent à cet effet d’une expertise particulière. Il s’agit d’un chantier technique qui nécessite des matériaux adaptés. En effet, réalisées en pierre, les façades anciennes doivent continuer à respirer tout en protégeant le bâti. Les matériaux de rénovation des façades anciennes doivent être choisis selon les besoins de la construction, et pas uniquement sur des critères esthétiques.

Les matériaux adaptés à la restauration d’une façade ancienne

Le choix des matériaux utilisés est une étape importante, voire déterminante pour les travaux de restauration d’une façade ancienne en pierre. Si les matériaux utilisés ne sont pas adaptés, la façade rénovée pourrait souffrir par exemple de l’humidité, avec le risque d’engendrer des dégradations permanentes.

Sonia YANSI, Cheffe de marché Bâti-ancien chez PAREXLANKO, précise : « La majorité des bâtiments anciens présente des caractéristiques particulières (…) et un comportement hygrothermique très différent des constructions modernes. L’objectif premier d’une réhabilitation est souvent de traiter l’humidité et de rendre le bâtiment plus économe en énergie. »

Avant tout, n’hésitez pas à vous reférer à un professionnel connaissant les enjeux de la restauration dans l’ancien, afin de bénéficier de préconisations pertinentes, qui allient performances et respect de votre patrimoine.

Les atouts des enduits à la chaux en restauration murale

Pour les anciens murs en pierre, une option est d’envisager l’utilisation d’un enduit à la chaux. Par exemple, l’enduit chaux-chanvre PARNATUR est adapté à la rénovation et la restauration de façades anciennes tout en offrant un beau rendu. Selon Le Moniteur, il présente par ailleurs la conductivité thermique la plus performante des solutions chaux-chanvre actuelles.

Les enduits chaux-chanvre ont des avantages multiples. Il s’agit entre autres de :

1. L’amélioration de l’isolation thermique

L’enduit chaux-chanvre est doté d’excellentes propriétés en matière d’isolation thermique. Il est vrai que son épaisseur est relativement faible, ce qui ne permet pas de le considérer comme un isolant à part entière. Néanmoins, cet état ne l’empêche pas de participer activement au maintien d’une température stable et confortable dans l’habitation, tout au long de l’année.

2. L’amélioration du confort acoustique

Le chanvre présent dans l’enduit apporte au matériau une isolation acoustique supérieure. Ceci est en partie dû à sa composition fibreuse. Il est vrai qu’il ne joue pas le rôle d’un isolant acoustique à proprement parler, mais il en accroît considérablement l’efficacité. Lorsqu’il est associé à ce dernier, il permet de réduire les bruits gênants qui proviennent de l’extérieur.

3. La régulation du taux d’humidité

La chaux et le chanvre sont deux matériaux respirants. Alors, lorsqu’ils sont utilisés pour réaliser l’enduit, l’humidité arrive à le traverser. Ceci contribue à réguler le taux d’humidité qui peut se trouver à l’intérieur du bâtiment. Lorsqu’il y a moins d’humidité, il y a moins de condensation et moins de moisissures. De façon concrète, l’enduit chaux-chanvre permet aux murs de respirer. Il est capable d’absorber l’humidité ambiante afin de la libérer progressivement.

Lire aussi  Enduit façade : Prix selon les types & application

4. Une durée de vie élevée

L’enduit chaux-chanvre est doté d’une durabilité incontestable. C’est d’ailleurs l’une des principales raisons pour lesquelles il est associé aux anciens édifices. En effet, lorsqu’il est bien appliqué, il peut durer de nombreuses années. Bien évidemment, l’entretien qui lui est accordé joue aussi un rôle déterminant dans sa longévité. Il ne perd pas en qualités techniques avec le temps ni en beauté. Ce type d’enduit est parfaitement compatible avec les matériaux de construction traditionnels. Pour une façade en pierre qui ne date pas d’hier, c’est le choix idéal.

5. Respectueux de la santé et de l’environnement

Contrairement à certains matériaux, l’enduit chaux-chanvre ne libère pas de substances toxiques à l’intérieur de la maison. Il ne libère pas non plus de composés organiques volatils (COV). Dans ces conditions, la qualité de l’air intérieur est maintenue. Ce qui est important pour préserver la santé des habitants.

Une autre qualité de l’enduit chaux-chanvre qu’il ne faut pas négliger est son caractère écologique. En effet, les matériaux qui interviennent lors de sa réalisation sont naturels. En plus de cela, ils sont renouvelables. Comparativement à d’autres enduits, son impact environnemental est donc relativement faible.

6. Esthétique et économique

L’enduit chaux-chanvre n’est pas souvent utilisé en revêtement final. Cependant, il est capable de donner une finition rustique et authentique aux murs. C’est un aspect parfois recherché dans le bâtiment ancien. Par ailleurs, il faut souligner que ce type d’enduit permet de faire des économies, surtout sur le long terme. Il est vrai que son prix d’achat est nettement supérieur à celui de l’enduit ordinaire, mais à la longue, il est très rentable, car :

  • Il dure longtemps ;
  • Il est facile à entretenir ;
  • Il préserve la santé des applicateurs et des habitants ;
  • Il préserve le bâti et la valeur du bien.

Les travaux à réaliser pour la restauration d’une façade en pierre

Après le choix des matériaux pour la rénovation de vos façades en pierre, il faut procéder aux travaux proprement dits. Ils sont multiples, mais tous importants. Il s’agit de :

1. Faire le diagnostic de la façade

Avant toute rénovation de façade en pierre, il faut faire un diagnostic. Celui-ci permet d’identifier les principaux problèmes auxquels il faut remédier, et bien évidemment, les solutions les plus adaptées pour les régler. Cette étape est généralement plus longue et détaillée lorsqu’il s’agit de la façade d’un bâtiment classé ou d’un monument historique.

2. Réparer la façade

Une fois les problèmes identifiés et les solutions pensés, il faut procéder aux réparations. Pour ce faire, il y a d’abord l’étape de la pose d’un échafaudage. Il existe plusieurs solutions vers lesquelles vous pouvez vous tourner. Ensuite vient la réparation de la façade. Il s’agit généralement de combler les fissures et les éventuels désordres qui peuvent s’y trouver. À ce niveau, l’enduit chaux-chanvre intervient déjà.

Lire aussi  Isolation de la façade : Prix des différentes méthodes et matériaux

3. Rénover les joints

Pour le ravalement d’une façade en pierre, il est généralement recommandé de refaire les joints. Pour y arriver, il faut également utiliser le mortier à la chaux. C’est une étape importante, car les joints participent grandement à l’étanchéité de ces types de façade.

4. Nettoyer la façade

Le nettoyage d’une façade en pierre est une opération qui nécessite de la minutie. Pour le réaliser, on peut utiliser un produit nettoyant spécialisé. Ce dernier permet de supprimer certains éléments comme :

  • Les mousses ;
  • Les lichens ;
  • Les algues, etc.

Au besoin, il est également possible de réaliser un hydrogommage doux.

5. Traiter la façade

Le traitement de la façade est une étape importante pour assurer son étanchéité. Pour le réaliser, il y a des produits adaptés à la pierre qu’il faut utiliser. À cet effet, pour une façade en pierre de taille, un traitement à l’eau forte peut s’avérer nécessaire. Il s’agit d’un lait de chaux mélangé d’eau de chaux, qui peut également recevoir un pigment coloré.

6. Restaurer les ferronneries et les menuiseries

Lors de la restauration d’une façade ancienne, il est recommandé de profiter des travaux pour rénover les ferronneries et menuiseries. Sur un chantier de rénovation complète, le remplacement des fenêtres peut aussi s’avérer utile.

7. Réaliser les finitions

Le dernier travail à réaliser lors de la rénovation d’une façade en pierre est la finition. Une fois l’enduit en place, vous pouvez opter pour plusieurs solutions. Tout d’abord, vous pouvez le laisser tel quel. De cette façon, vous donnez un aspect brut et rustique au mur. Une autre possibilité qui s’offre à vous est l’application d’une peinture à la chaux sur l’enduit déjà mise en place. Cela ouvre les possibilités à un large choix de couleur.

En résumé, la rénovation d’une façade en pierre est un travail qui nécessite une attention particulière. Pour la réaliser, il faut avant tout choisir le type d’enduit à utiliser. À cet effet, l’une des solutions les plus intéressantes est l’application d’un corps d’enduit chaux-chanvre. Après le choix, il faut procéder à un certain nombre de travaux. Il s’agit entre autres du diagnostic, de la réparation de la façade, son traitement, la rénovation des joints, etc. Une rénovation réalisée dans les règles de l’art par un artisan façadier qualifié permet de bénéficier de garanties, pour favoriser des rénovations de qualité et durables.

A lire également