Connect with us

Hi, what are you looking for?

Maison

Comment rafraîchir son intérieur pendant l’été ?

Souhaitons la bienvenue pour toutes les saisons de l’année. En hiver comme en été, quand on est bien préparé, on accueille avec sérénité. Dans cette rubrique, découvrez les maintes façons de rafraîchir votre maison pendant l’été. Entre astuces et appareils de rafraîchissement, jugez par vous-même la ou les façons les plus adaptées.

Les solutions de rafraîchissement de l’intérieur

Des gestes simples peuvent épargner la surconsommation énergétique dans votre foyer. Sont-ils suffisants ?

Un ventilateur est un modèle populaire de rafraîchisseur de l’intérieur. Il est toujours d’actualité. On recense le type de ventilateur classique axial, le centrifuge et le sans pâle. Le petit dernier est le ventilateur brumisateur. Ces modèles sont-ils pratiques pour lutter contre les chaleurs tenaces ?

Le rafraîchisseur d’air est le juste milieu du ventilateur et le climatiseur. Quels atouts dispose-t-il ?

Le climatiseur avec sa technique de renouvellement d’air semble être une solution idéale. Est-il accessible et adapté à tous les foyers ?

Voyons en détail les descriptions et fonctionnements de chacun de ces anti fournaises. Ces appareils ont leurs particularités. On vous informera également des incommodités qui peuvent y avoir.

Garder sa maison fraîche par de simples gestes

Il faut noter que de simples réflexes peuvent déjouer la pénétration de forte chaleur dans la maison.

Pour vous aider, vous pourrez tirer les rideaux, armez-vous de panneau mobile ou de protection solaire dès que les rayons de soleil se manifestent. Vous pouvez également préférer les vitrages pare-soleil au vitrage ordinaire.

Aussi, les plantes déclenchent un phénomène d’évapotranspiration. Elles vous feront ainsi sentir la fraîcheur de la nature verte à part sa façade décorative.

C’est pourquoi ces attitudes peuvent totalement être adoptées même si vous avez recours à l’utilisation d’un appareil rafraîchissant.

Les types de ventilateurs

Le ventilateur axial

Ce ventilateur, appelé aussi ventilateur à pale est un modèle ordinaire. Le mouvement de l’air est créé par l’hélice fixée sur l’axe du moteur. Il peut être sur socle ou fixé sur le plafond. Le ventilateur refroidit l’air par le courant.

Son avantage est que son coût est très accessible tant au niveau d’acquisition que d’utilisation. En effet, sa consommation en énergie est relativement faible. Il convient à ceux qui ont une intolérance à l’air conditionné. En revanche, ses hélices ne font que brasser l’air si bien qu’il ne rafraîchit pas réellement l’air. Le moteur des hélices est bruyant.

Le ventilateur centrifuge

Ce ventilateur, appelé aussi ventilateur à colonnes est doté de palettes fixées sur une roue qui tourne autour d’un axe. Le tout est figé dans un carter. Ce sont ces mouvements qui font expulser de l’air.

Son avantage est qu’il occupe moins d’espace et fait moins de bruit. Il est transportable. Le modèle est moins énergivore. Il assume une ventilation tout en hauteur. En revanche, il ne peut pas couvrir un espace important. Sa puissance est limitée.

Le ventilateur sans pale

Ce ventilateur est sans hélice ni grille. Avec son design épuré en forme d’anneau suspendu, il séduit bien des foyers.

Son avantage est qu’avec sa technologie “air multiplier”, il produit des effets réversibles. En été il rafraîchit, tandis qu’en hiver, il réchauffe. Il fait office de prestigieuse décoration de l’intérieur.

Ce ventilateur fait à peine du bruit. Il peut fonctionner hors secteur et peut être alimenté avec des batteries ou des piles. Il est donc transportable.

Il est performant, et en fonction de sa taille, il peut rafraîchir les pièces, quelles que soient leurs étendues. Le modèle est du plus séduisant, mais il s’avère que son coût est onéreux.

Le ventilateur convecteur

Le ventilateur convecteur est un ventilateur doté d’un système de chauffage et de climatisation à la fois. Il est donc pratique en toute saison.

Il est muni d’une turbine, d’un filtre, de batteries et d’un thermostat. La turbine souffle l’air, les batteries fournit l’énergie nécessaire pour chauffer ou refroidir l’air.

Son avantage est de pouvoir faire virer instantanément l’air chaud à l’air froid. En revanche, il est bruyant et l’air peut devenir un peu trop sec.

Le ventilateur brumisateur

Pour avoir plus de fraîcheur si vous êtes enclin à n’utiliser qu’un ventilateur, vous pouvez opter pour un ventilateur brumisateur d’intérieur .

En réalité, il reprend les fonctions des autres modèles et rajoute la fonction brumisateur. Il peut se dresser sur socle, suspendu, sur pied, avec ou sans pale. Il dispose en surcroit d’un réservoir d’eau. Le système libère des micros gouttelettes d’eau à effet d’une douce brise qui rafraîchir votre intérieur.

Son ultime avantage est qu’il peut faire baisser considérablement la température ambiante d’une pièce. Il est capable de faire descendre la chaleur de 5 à 12 degrés.

Le ventilateur brumisateur est économique. La consommation d’eau ou d’énergie modère les factures. Son coût d’achat est accessible. On peut affirmer qu’il dispose d’un excellent rapport qualité-prix.

Le rafraîchisseur d’air

C’est un appareil transformateur d’air. Il n’est pas que ventilateur. Il n’est pas non plus un climatiseur à part entière. Entre les deux systèmes, il procède par évaporation et transforme l’air ambiant pour le rafraîchir.

Le dispositif est équipé d’un tampon humide à la sortie du logement des glaçons. Le rafraîchisseur d’air aspire l’air chaud et traverse cette partie refroidisseuse. L’air chaud aspiré s’évapore sous l’effet du refroidissement. L’air rafraîchi sera soufflé par le système de ventilation et sera dispersé dans toute la surface.

Son avantage principal est l’apport d’un taux d’humidité agréable dans les endroits secs. On peut dire qu’il assume un rôle 3en1, car non seulement il ventile, mais aussi attiédi et humidifie.

Le climatiseur

Le climatiseur est un équipement frigorifique capable de réguler la température d’une pièce soit en la refroidissant et inversement en la réchauffant. Le climatiseur aspire l’air extérieur. Son compresseur refroidit l’air et l’expulse dans la pièce.

L’inconvénient majeur est que le climatiseur condamne l’air qui circule à l’intérieur de la pièce. L’effet rafraîchissant de la climatisation est artificiel et rend l’air intérieur sec.  En ce temps de pandémie, vaut mieux y réfléchir à deux fois.

Aussi, avec le compresseur bruyant, ses accessoires d’évacuation d’air et les travaux d’installation le coût devient relativement cher. Le climatiseur n’aménage pas la facture d’électricité.