Comment se débarrasser des pucerons avec le marc de café ?

Avoir son propre jardin est le rêve de nombreux propriétaires et amoureux de la nature. Cependant, ce n’est pas une tâche des plus aisées, car un jardin nécessite de longues heures consacrées à son entretien.

Si malgré toutes vos précautions, vous observez des pucerons sur les plantes de votre jardin, alors voici quelques astuces pour s’en débarrasser efficacement.

Comment se débarrasser des pucerons avec le marc de café ?

Le marc de café est une substance que l’on retrouve dans presque toutes les cuisines. Vous n’aurez donc pas besoin de faire des dépenses supplémentaires pour en avoir. Le seul hic est qu’il est généralement jeté à la poubelle par les personnes qui n’en connaissent pas l’utilité. Pourtant, il s’agit d’un puissant répulsif pour pucerons et fourmis.

Désormais, pensez à récupérer le marc de café dans votre machine à café. Laissez-le sécher quelques heures au soleil : ainsi séché, sa puissance sera maximale et permettra de mieux repousser les pucerons. Dès que votre marc de café est séché, saupoudrez-en sur les plantes qui sont attaquées par les pucerons. Si ces dernières sont en pot, mettez du marc de café au pied de la plante. Pour découvrir d’autres astuces anti-nuisibles, n’hésitez pas à consulter SOS-Nuisibles, un blog consacré à la lutte contre les petites bêtes et insectes indésirables.

Comment conserver le marc de café ?

Pour être sûr des effets, l’opération est à renouveler le plus souvent possible, surtout si toutes les plantes attaquées sont en extérieur. Le vent et la pluie ont tôt fait de retirer le marc saupoudré ! Soulignons que le marc de café a également un effet répulsif sur la plupart des fourmis.

Lire aussi  Dysfonctionnement de la pompe à chaleur : que vérifier ?

Si vous avez la chance d’avoir une grande quantité de marc de café à disposition, cherchez à en optimiser la conservation. En effet, ce produit peut très rapidement moisir. L’idéal est de le mettre dans une boîte en carton que vous laisserez légèrement ouverte et de garder cette boîte dans un endroit sec. Si vous constatez un surplus d’humidité dans votre réceptacle à marc de café, n’hésitez pas à lui faire prendre le soleil quelques heures.

Les autres répulsifs naturels contre les pucerons

Le marc de café est un excellent produit contre les pucerons. Cependant, il n’est pas le seul répulsif efficace contre les petits nuisibles. En voici quelques-uns qui sont naturels et ne comportent aucun risque pour les plantes et les humains qui en font usage.

L’huile d’olive à vaporiser contres les pucerons

Notez que l’huile d’olive n’est pas un répulsif pour pucerons en tant que telle. Elle doit au préalable être mélangée à de l’eau et utilisée à l’aide d’un vaporisateur.

Pour 1 litre d’eau, ajoutez 1 ou 2 cuillères à soupe d’huile d’olive en fonction du nombre de pucerons à éloigner de votre jardin. Mélangez et vaporisez le mélange sur les plantes. Renouvelez l’opération 2 à 3 fois par semaine.

Le liquide vaisselle

Pour utiliser le liquide vaisselle comme répulsif, il faut avant tout opter pour un produit bio. Si votre liquide vaisselle habituel n’est pas bio, il vaut mieux opter pour une autre solution. Autrement, le sol peut se retrouver fragilisé par les produits chimiques qu’il contient. Vaporiser le liquide vaisselle bio en faible quantité, dilué dans de l’eau, sur les feuilles et au pied des plantes pour repousser les pucerons.

L’odeur forte de l’ail pour repousser les pucerons

L’ail est le répulsif par excellence des insectes. Son odeur forte est loin de leur plaire. Épluchez quelques gousses d’ail puis hachez finement ces dernières. Ajoutez de l’eau et vaporisez le mélange sur les feuilles. Plus il y aura d’ail et plus votre mélange sera odorant, donc efficace !

Lire aussi  Comment choisir un professionnel pour l’installation de sa climatisation ? 

Le vinaigre blanc : un puissant anti-pucerons

Si vous avez du vinaigre blanc dans votre cuisine, les pucerons devraient craindre votre jardin. Il s’agit également d’un puissant répulsif qui a déjà fait ses preuves. Mélangez de l’eau tiède et du vinaigre blanc : 80% d’eau pour 20% de vinaigre blanc. Vaporisez les plantes infectées avec le mélange et les pucerons devraient rapidement plier bagage…

Pourquoi ai-je des pucerons sur mes plantes ?

Les pucerons se nourrissent principalement de la sève des plantes. Raison pour laquelle on retrouve ces petites bêtes sur de très nombreux végétaux, généralement sur les feuilles ou les tiges. Ce que recherchent en fait les pucerons, c’est de l’azote. Puisque les plantes ne peuvent pas se développer sans azote, ils y trouvent une source inépuisable.

Vous trouverez donc toujours des pucerons dans vos plantes si vous utilisez des fertilisants bourrés d’azote. Le compost et le fumier sont également des sources importantes d’azote. Il faudra donc en utiliser en très faible quantité ou réduire votre utilisation.

Comment réduire la teneur en azote de mes plantes ?

Notons au passage que certaines plantes dont principalement les légumineux n’ont pas besoin d’apport en azote. En effet, ces dernières ont tendance à capter l’azote dans la nature. Leur en fournir davantage créerait donc un excès que les pucerons pourront exploiter. Chaque plante devra alors être traitée en fonction de ses besoins et non d’un besoin général. Si vos plantes n’ont pas d’excès d’azote, elles seront moins susceptibles d‘attirer les pucerons. Il n’y en aura que quelques-uns dont vous pourrez aisément vous en débarrasser ou, mieux, laisser tranquille. Ce n’est pas quelques pucerons ou fourmis qui décimeront vos plantes !

Enfin, si vous souhaitez prévenir l’apparition des pucerons, un dernier conseil : préférez l’utilisation de produits végétaux et/ou bio et de gestes éco-responsables, tels que le paillage, aux produits chimiques mauvais pour l’environnement et dangereux pour votre santé. Mieux vaut privilégier les remèdes de grands-mères aux engrais et procédés industriels. Dites au revoir aux fertilisants chimiques et bonjour au savon de Marseille et autres traitements naturels !

A lire également