Connect with us

Hi, what are you looking for?

Économie

Qu’est-ce qu’un prêt entre particuliers ?

Aujourd’hui, l’accès aux crédits exclusivement bancaires devient de plus en plus complexe. Cela pousse alors les particuliers à s’orienter vers des alternatives plus accessibles. Parmi celles-ci, le prêt entre particuliers est une option assez intéressante. Elle représente un moyen de financement basé sur des règles bien précises. Apprenez-en davantage sur ce type de prêt !

Prêt entre particuliers : de quoi s’agit-il ?

Comme son nom l’indique, le prêt entre particuliers est une forme de crédit octroyé à un particulier par un autre particulier. Ce processus de prêt se distingue clairement par la non-ingérence d’un organisme bancaire. En France, le taux de prêt entre particuliers est très élevé. Généralement, les personnes dont la situation financière est considérée comme instable sont confrontées aux refus de crédit de la part de leurs banques.

Les particuliers confrontés à ces situations de refus se tournent alors vers d’autres solutions comme le prêt entre particuliers. Souvent abrégé en PAP ou P2P, le prêt financier de particulier à particulier est un prêt d’argent entre deux personnes physiques sans l’intervention d’une quelconque institution bancaire. Perçu comme une économie collaborative, le PAP est un contrat conclu entre un prêteur et un emprunteur.

Pour cerner tous les contours de ce processus de crédit entre particuliers, vous pouvez visiter le site https://www.123pretentreparticulier.org/. Par ailleurs, le prêt entre particuliers fournit une perspective crédible et viable face aux réalités économiques.

Les règles du prêt entre particuliers

Bien évidemment, le prêt entre particuliers est soumis aux normes légales des contrats. Ce crédit sans banque fonctionne comme un authentique crédit à la consommation. En effet, le prêteur prend l’engagement de prêter son argent et l’emprunteur s’engage à rembourser la somme au centime près. Un PAP peut se réaliser à titre gratuit.

Cependant, il peut également conduire à une rémunération, et ce dans les normes des taux d’intérêt établis par la loi. À partir de 760 euros, le prêt est régi par les lois assimilées à un crédit à la consommation comme l’indique l’article 1892 et suivants du Code civil. C’est en effet ce processus selon les rigueurs établies par la loi qui atteste de la fiabilité des PAP.

Le fonctionnement du prêt entre particuliers

Le PAP permet un prêt financier entre deux personnes de la même famille ou entre des amis. Il peut aussi servir pour le financement d’un projet par un individu. Votre prêteur pourrait être dans l’anonymat, mais présent sur une plateforme de prêt. Cette dernière est appelée le crowfunding. Cependant, un prêt entre particuliers exige la rédaction d’un contrat, exactement comme pour tout crédit à la consommation.

En effet, c’est le contrat qui atteste de la remise de fond et simplifie la restitution du prêt en cas de différends. Par ailleurs, les normes établies imposent un manuscrit qui sert à prouver la souscription du crédit pour tout emprunt entre particuliers lorsque le montant est supérieur à 1500 euros. Voici les clauses que contient ce contrat :

  • le montant du prêt ;
  • la durée du prêt ;
  • la fréquence des mensualités de remboursement ;
  • le taux d’intérêt dans certains cas.

Il convient aux deux acteurs du prêt de s’accorder sur les clauses du contrat. Ensuite, ils devront décider de la forme du contrat. Cette dernière peut être un contrat de prêt ou une reconnaissance de dette. En somme, le prêt entre particuliers représente la solution idéale pour les particuliers avec des difficultés pour accéder aux prêts bancaires.