Rénovation et couverture de toiture : découvrir le polycarbonate

Pour construire ou rénover une toiture, vous avez une multitude de matériaux à votre portée. Le polycarbonate est un matériau qui a fait son apparition assez récemment sur le marché. Ses nombreux avantages en font un matériau très intéressant. On le retrouve peu à peu sur les toitures de véranda, terrasse, ou bien un abri de jardin.

Qu’est-ce que le polycarbonate ?

Le polycarbonate se présente en plaques, que l’on peut poser verticalement ou horizontalement sans problème. Dans sa forme initiale, le polycarbonate se présente, sous forme de granulés transparents et solides qui, une fois soumis à la chaleur, se ramollissent pour former à 250 degrés une forme pâteuse suffisamment fluide pour être transformés en plaques alvéolaires. La pâte est alors malaxée pour lui donner de l’homogénéité, puis injectée sous pression dans une filière qui permet la formation des plaques. Les plaques de polycarbonate sont principalement utilisées pour la couverture de toiture.

Elles sont également utilisées pour la couverture de véranda (elles allègent considérablement la structure). Sur une terrasse les plaques de polycarbonate permettent de créer de l’ombre sans pour autant assombrir la terrasse. Le polycarbonate est aussi transparent que du verre. Les plaques permettent donc de laisser filtrer la lumière surtout dans les abris de jardin. Les plaques de polycarbonate peuvent être utilisées pour la construction de cloison extérieure ou de cloison séparative.

Les différents types de toiture en polycarbonate

La toiture en polycarbonate, comme le précise Plaqueplastique.fr, peut être ondulée ou alvéolée. La toiture en polycarbonate ondulée présente des ondulations comme les tôles ondulées. Bien que moins chères, les plaques de polycarbonate ondulées sont moins résistantes et moins esthétiques. La toiture en polycarbonate alvéolaire est conçue avec plusieurs feuilles séparées par de petites cavités, des alvéoles. Les alvéoles sont souvent remplis d’aérogels pour renforcer l’isolation des plaques. Une plaque de polycarbonate alvéolaire peut être lisse ou nervurée. La plaque lisse laisse passer davantage de lumière, mais aussi de chaleur. Les nervures quant à elle, permettent de filtrer les rayons solaires et réduisent la transmission de la chaleur.

Lire aussi  Comment choisir un produit anti-mousse toiture ?

Avantages et inconvénients et prix du polycarbonate

Les plaques de polycarbonate sont très faciles à manipuler. Elles offrent une bonne résistance aux chocs. Le polycarbonate est un matériau imperméable qui résiste bien à l’eau et aux intempéries. Les plaques en polycarbonate résistent : aux grêles, aux UV, et aux lourdes charges. Un panneau en polycarbonate d’une épaisseur de 4 mm peut supporter jusqu’à 200 kg/m2. Les plaques ne jaunissent pas et gardent leur couleur initiale.

Elles s’accordent très bien avec tous les styles de bâtiments. On en trouve de toutes formes et de toutes dimensions. C’est l’un des matériaux les plus abordables du marché. Toutefois, le polycarbonate tend à se dilater et offre une isolation thermique généralement insuffisante pour une habitation. Il faudra donc la combiner avec un autre type de toiture, ou bien l’isoler en conséquence. Le polycarbonate a tendance à résonner plus que d’autres matériaux.

Le polycarbonate est un matériau plutôt abordable. En dehors du prix de la pose, il faut compter entre 20 et 40 €/m2, selon le type de plaque souhaitée. Il en existe dans plusieurs épaisseurs et il est possible de définir une couleur ou une finition spécifique.

A lire également