Devis toiture : ce qu’il faut savoir avant de signer

La toiture de votre maison n’est plus à votre goût ? vous avez des problèmes récurrents de fuite qui vous oblige à faire appel à un professionnel plusieurs fois dans l’année ? ou tout simplement la toiture de votre maison présente les signes de vieillesse et réclame une rénovation ?

Peu importe le cas, lorsque vous décidez de refaire ou de changer votre toiture, il est important de faire appel à un artisan professionnel pour établir un devis. Cela vous permet de savoir à peu près le budget à prévoir pour avoir votre maison couverte d’une nouvelle toiture. Cet article vous informe sur tout ce que vous devez savoir avant de signer votre devis qui doit être établir en détail avec un artisan professionnel spécialisé.

Que contient un devis toiture et comment choisir le bon devis ?

Le devis en général, est, en effet, un document que présente le prestataire de services à son client. Ceci liste avec précisions les détails sur tout le budget de la prestation demandée. Dans le cas d’un devis de toiture, l’artisan professionnel, sur votre demande, présente un devis, en tenant compte des critères que vous désirez pour votre nouvelle toiture.

Ces critères sont en général le type de toiture que vous désirez (en verre, en pente ou en arrondi) ainsi que de la matière dans laquelle vous désirez que votre nouvelle toiture soit (zinc, PVC, ardoise, tuiles, bois, etc…). Le devis prend en compte également le prix de la main-d’œuvre qui se fixe par l’entreprise ou l’artisan professionnel. Ceci en fonction du travail à faire.

Les éléments importants à vérifier sur un devis toiture avant de poser votre signature pour le démarrage des travaux

Lorsque le devis vous est présenté, il est important de prendre le temps de vérifier plus en détails, le contenu du devis. Premièrement, cela vous permet d’être certain que l’artisan qui s’est présenté est réellement capable de faire les travaux afin de vous offrir de voir un résultat satisfaisant.

Lire aussi  Pourquoi opter pour l'isolation extérieure de sa toiture ?

Ensuite faites attention à ne pas vous retrouver à payer des faux frais (frais caché), sans le savoir. En effet, il existe des artisans professionnels spécialistes, capables d’un tel acte pour gonfler le devis et lister ces faux frais dans le lot des travaux que demande le type de toiture que vous désirez changer.

Pour éviter ces situations, il est important de faire appel à différentes entreprises afin d’avoir deux à trois devis différents à votre disposition. Cela vous permet d’avoir une marche de choix afin d’opter pour la meilleure offre et le devis idéal selon vous (d’après vos recherches personnelles et vos analyses). Faites attention également aux contenues des offres proposées par les entreprises. Il est important de prendre le temps de lire avec attention.

Vous devez chercher à avoir des précisions sur les coûts supplémentaires (installation du chantier, cout d’élimination des déchets, etc.… qui sont indiqués. Une fois tous ces aspects vérifier sur le devis qui vous convient le mieux, vous pouvez passer à la signature pour le démarrage des travaux.

La facture d’acompte : est-elle obligatoire ?

Demander un acompte lors d’une acceptation d’un devis est monnaie courante de nos jours. Cette méthode est pratique et adoptée par la plupart des fournisseurs. L’acompte représente des intérêts pour le prestataire et le client. Voici quelques informations utiles concernant l’acompte.

Qu’est-ce qu’un acompte ?

Un acompte est une somme d’argent demandée par un fournisseur à un client avant le commencement du travail. Il peut s’élever à 30 % de la valeur totale de la prestation du service. L’acompte est mentionné sur la facture et toujours soustrait du montant qui reste à payer une fois la commande terminée.

Lire aussi  Nos 5 idées pour embellir son jardin

Pourquoi demander un acompte ?

L’acompte est défini comme un engagement de la part du client et minimise le risque du travail impayé. Cette avance est également nécessaire pour les artisans, car elle leur permet de payer quelques dépenses nécessaires. L’acompte ne sera pas rendu au client au cas où il se désiste lors de la livraison de la marchandise.

La facture d’acompte est-elle obligatoire ?

Selon l’article 289 du Code général des impôts du 1er janvier 2004, la facture d’acompte est obligatoire. Elle doit ressembler à une facture normale avec des mentions légales. Ces mentions sont la date et le numéro de la facture, le nom avec l’adresse des deux parties et le taux de la TVA. Chacun de leur côté doit suivre ces conseils à propos de l’acompte.

A lire également