Connect with us

Hi, what are you looking for?

Maison

Comment entretenir son système d’assainissement ?

L’assainissement concerne l’épuration et l’évacuation des eaux usées. Lorsque vous n’êtes pas raccordés au tout-à-l’égout, il vous revient de mettre en place et de gérer votre système d’assainissement.

L’assainissement des eaux usées est une nécessité

Le traitement des eaux usées est une nécessité d’ordre écologique et sanitaire. Il existe d’ailleurs une réglementation qui encadre les questions d’assainissement des eaux usées. Sans intervention, les polluants rejetés dans l’environnement peuvent dégrader les écosystèmes aquatiques.

En règle générale, les eaux usées sont évacuées par un système de collecte et de traitement collectif. C’est le tout-à-l’égout. Les effluents sont conduits vers une station d’épuration pour être traités et ensuite évacués dans une rivière. Mais il existe de nombreux logements en France qui ne sont pas raccordés à l’égout et qui évacuent leurs eaux usées directement dans la nature.

La loi oblige ces ménages à installer un dispositif autonome d’épuration de leurs effluents. Cet assainissement non collectif est bien règlementé. Des services d’entretien et de vidange des fosses septiques privatives sont proposés par de nombreuses sociétés. En cas de mauvais entretien du système d’assainissement, des soucis de mauvaises odeurs, de tuyaux bouchés ou d’engorgement des conduits peuvent survenir.

Comment entretenir votre système d’assainissement ?

L’entretien régulier de vos canalisations et de votre système d’assainissement assure leur bon fonctionnement et leur pérennité. Vous évitez ainsi l’accumulation des boues et un mauvais écoulement des effluents. Si le traitement des eaux n’est pas bien fait, il existe des risques de prolifération des bactéries et de survenue de maladie diarrhéiques. Mettre en place et entretenir votre système d’assainissement préserve l’environnement et la qualité de l’eau.

Il est conseillé de protéger votre compteur des intempéries. Si vous disposez d’un tout-à-l’égout, et que le regard est sur votre terrain vous avez la responsabilité de l’entretenir. Le regard, c’est l’accès qui permet de contrôler et d’entretenir le système d’assainissement. Son intérieur doit être nettoyé et la bonne marche de la vanne d’arrêt vérifiée environ 2 fois par an.

Avec un assainissement non collectif, vous devez jeter un coup d’œil régulier dans la fosse septique et, si possible, mesurer le niveau des boues. Lorsque la hauteur de boues dépasse 50 % du volume de la fosse, il faut faire vidanger votre installation par un professionnel. C’est le cas en moyenne tous les 4 ans. Outre la vidange obligatoire, il est conseillé de faire entretenir vos équipements. Pour cela vous pouvez prendre un contrat de maintenance avec une entreprise d’assainissement à Paris ou de VRD. Ils pourront effectuer le nettoyage et le remplacement préventif de certains éléments de votre système.

En résumé, il faut faire contrôler et nettoyer les filtres de prétraitement de votre fosse septique tous les 4 mois environ, nettoyer votre regard de répartition tous les 6 mois, pour assurer une bonne circulation des effluents, et dégager la sortie de votre rejet 2 à 3 fois dans l’année, pour que des dépôts de feuilles mortes ou des sédiments ne l’obstruent pas. Enfin, sachez qu’en fonction du contexte (plus d’arbres donc plus de feuilles en automne par exemple) vous devrez adapter ces fréquences.

Le cas spécifique de la micro station

Une micro station d’épuration est un système compact qui fonctionne comme une station d’épuration publique. Elle en reprend le principe et le fonctionnement et peut être adaptée à de nombreux cas. En résumé, l’épuration physique des eaux est suivie d’une épuration par l’activité des bactéries présentes dans la station. On peut installer une micro station pour un logement individuel, un groupe de logements ou tout un lotissement. Votre micro station peut être « à boue activée », à culture fixée, ou SBR. Il faut prévoir une inspection de votre micro station par le service public pour l’assainissement non collectif tous les 8 à 10 ans.