Connect with us

Hi, what are you looking for?

Maison

Purificateur d’air… un indispensable de la maison au 21e siècle

Les préoccupations quant à la pollution atmosphérique, mais aussi le contexte pandémique ont conduit les particuliers à se renseigner davantage sur les solutions d’amélioration de la qualité de l’air. C’est ainsi que les purificateurs d’air domestiques ont gagné en popularité, notamment depuis la COP21 qui a sensibilisé davantage le grand public à la question.

Alors oui, votre maison est un abri dans tous les sens du terme… mais elle ne constitue malheureusement pas un rempart contre les particules pathogènes, les polluants et les allergènes. Ce constat est d’autant plus problématique si vous avez des enfants ou si vous souffrez de pathologies chroniques (respiratoires et cardiovasculaires) et/ou êtes sujets à des réactions allergiques. Le purificateur d’air pourra vous aider à améliorer la qualité de vie de votre foyer, voire à prévenir quelques soucis de santé.

Comment fonctionnent les purificateurs d’air ?

Comme son nom l’indique, le purificateur d’air vise à assainir l’air ambiant dans un espace clos en éliminant une bonne partie des polluants, des allergènes, des toxines ainsi que certains agents pathogènes qui peuvent causer des infections. Contrairement aux humidificateurs et aux diffuseurs d’huiles essentielles qui dégagent des particules dans l’air, les purificateurs tentent de rendre l’air « pur ».

Il existe plusieurs types de purificateurs d’air. Certains sont passifs : ils vont simplement piéger les particules indésirables dans un filtre traversé par l’air. D’autres vont dans un premier temps neutraliser ces particules dans l’air en diffusant leurs « antagonistes ». D’autres enfin vont émettre des ions négatifs pour réaliser ce que l’on appelle « l’ionisation de l’air ». Bien qu’elle soit plébiscitée grâce à son prix réduit, nous ne saurions vous recommander l’option de l’ionisation au vu du risque d’émission d’ozone, une substance potentiellement irritante pour les voies respiratoires, surtout pour les asthmatiques et ceux qui souffrent d’allergies respiratoires.

Quid de l’efficacité des purificateurs d’air ?

Si l’on garde à l’esprit que le purificateur d’air est simplement une aide à l’assainissement de l’air ambiant, on peut dire sans prendre de risque qu’il est efficace. Il n’éliminera probablement pas toutes les particules nuisibles qui circulent dans votre maison, notamment celles qui se déposent sur les meubles, la literie, la moquette et les murs, mais il vous débarrassera d’une bonne partie des nuisibles en suspension dans l’air. Ce sera déjà ça !

Le purificateur d’air contre les allergènes

Les allergènes sont des substances qui peuvent créer des réponses immunitaires exagérées sous forme d’allergies, avec des difficultés respiratoires, des démangeaisons cutanées ou oculaires, des éternuements, etc. Le pollen, les phanères d’animaux domestiques et les acariens figurent parmi les allergènes atmosphériques les plus courants. Si vous souffrez d’allergies récurrentes, il peut être intéressant d’opter pour un purificateur d’air de qualité doté d’un filtre HEPA (High Efficiency Particulate Air). C’est ce type de purificateur d’air qui affiche les meilleures performances face aux allergènes dits « aéroportés ».

Le purificateur d’air contre la moisissure

Tout comme les allergènes, les particules de moisissures intérieures peuvent devenir particulièrement dangereuses pour les personnes souffrant d’asthme et d’autres affections pulmonaires. Les purificateurs d’air peuvent fonctionner dans une certaine mesure, mais ils devront être épaulés par un déshumidificateur si la moisissure est causée par un excès d’humidité, ce qui est très souvent le cas. Le déshumidificateur rétablira une hygrométrie normale, comprise entre 40 et 60 % pour prévenir la prolifération bactérienne et l’apparition de moisissure, tandis qu’un purificateur d’air à filtre HEPA va piéger les particules de moisissures et les spores en suspension dans l’air.

Le purificateur d’air contre la fumée

Les purificateurs d’air équipés de filtres peuvent également éliminer une partie de la fumée dans l’air, y compris la fumée des incendies forestiers et, à une certaine mesure, la fumée de cigarette. Ne vous y trompez pas : le purificateur, aussi puissant soit-il, ne pourra pas éliminer l’odeur du tabac et les tâches sur les murs dues à la cigarette. Il est toujours préférable d’arrêter de fumer ou, à minima, de bannir le tabac dans la maison, que d’essayer de filtrer l’air chargé de fumée. Le purificateur d’air ne peut rien contre la nicotine, contrairement à ce que l’on peut parfois lire sur les sites de certains fabricants.