Connect with us

Hi, what are you looking for?

Humidité

Remontée capillaire : prix des différents traitements

La remontée capillaire est un phénomène dû à l’humidité du sol. Cette humidité remonte et pénètre dans les murs. Elle imprègne les bas des murs et entraîne des auréoles humides. C’est un phénomène qui détruit les revêtements des murs. Ces revêtements peuvent être la peinture, le crépis ou les tapisseries. De nombreux logements sont confrontés à ce problème très fréquent. Et il use de faire un traitement avant que le problème ne dégénère.

C’est quoi les remontées capillaires ?

Connu sous l’appellation la remontée d’humidité par capillarité, la remontée capillaire est avant tout un phénomène naturel. Elle désigne la migration de l’humidité du sous-sol au niveau des murs des logements. Il s’agit d’un phénomène lié à la structure poreuse des matériaux que sont les bois, les plâtres etc.

Généralement, tout type de matériau en maçonnerie possède un degré de perméabilité aux liquides comme l’eau. C’est par le biais de cette susceptibilité hydraulique que l’eau va s’infiltrer et grimper dans les murs qui sont dans le sous-sol. Pour la plupart du temps, il s’agit des murs enfouis à une hauteur de 1,5 mètre dans le sol.

Il est bien vrai que la remontée capillaire est lente et qu’elle peut prendre des mois voire des années. Mais elle est susceptible d’accéder aux différentes parties d’un édifice. Ces différentes parties sont entre autres la fondation, les cloisons, les sols intérieurs ou les murs de la façade etc.

Les causes de l’humidité ascensionnelle sont diverses. En effet, elles peuvent être dues dans un premier temps à l’eau stagnante qui se retrouve sous votre logement. Dans un second temps à un mauvais assainissement des eaux pluviales. Pour finir l’une des causes des remontées capillaires est relative au terrain qui est en forme de cuvette et en contrebas. Ce type de terrain récupère toutes les eaux de pluies.

Prix des traitements des remontées capillaires

De nombreux traitements sont susceptibles d’être effectués par des professionnels. Et ce à partir de 20 euros le mètre carré. Les prix des traitements varient en fonction du traitement appliqué. Ainsi, pour effectuer des traitements des remontées capillaires, trois solutions sont à portée de mains. Et ce sont les traitements les plus connus. Il s’agit du traitement par injection de résine dans les murs, les saignées dans les murs et le traitement par systèmes électromagnétique d’assèchement.

Injection de résine dans les murs

C’est la méthode la plus courante. L’injection de résine dans les murs est un traitement très délicat mais qui s’avère être très efficace. Elle se fait en injectant de la résine en bas de la façade. Dès qu’elle rentre en contact de l’eau, la résine se solidifie et forme une barrière chimique imperméable destinée à couper la capillarité. Il revient donc au prestataire de définir le mélange résine-eau, les angles de forage mais également la pression d’injection. Une fois que la polymérisation est faite, l’eau ne remonte plus les murs. Noter qu’il faut une visite de contrôle 6 à 12 mois dans le cas où les murs sont très atteints ou qu’ils sont épais.

En ce qui concerne le coût, il faut prévoir entre 20 à 150 euros le mètre linéaire. Ce coût variable tient compte du type de résine utilisé.

Saignée dans les murs

La réalisation de saignée dans un mur est une méthode drastique de traitement de remontée capillaire. Pour effectuer la saignée, il faut faire des rainures horizontales tout le long de la façade de votre logement au niveau du sol. Par la suite on y insère une membrane d’étanchéité. En faisant la saignée, vous soulevez beaucoup de poussières mais également causé assez de dégâts. Une fois fait, vous devez refaire les murs. Et c’est l’une des raisons pour lesquels ce traitement doit être fait pendant les grandes rénovations. Si vous faites appel à une entreprise spécialisée dans le traitement des remontées capillaires prévoyez entre 100 et 150 euros. S’il s’agit d’une saignée dans le mur.

Le traitement par système électromagnétique d’assèchement

C’est un système qui permet de stopper la remontée capillaire par inversion de polarité. En effet, l’eau ne remonte plus elle est préservée sous le bâtiment. Ainsi le système électromagnétique permet aux matériaux de conserver leur pouvoir isolant. Mais également, la vapeur d’eau qui se retrouve dans les tubes capillaires s’évapore ou retombe par gravitée. C’est un traitement qui n’exige pas de grand travaux. L’assèchement des murs n’abime pas les murs et vous apporte un meilleur résultat. Il convient aussi bien aux murs vieillissant mais aussi aux murs fragiles. Pour ce traitement, il faut 500 et 1000 euros pour un mur long de 20 mètres.

Comment identifier les remontées capillaires ?

Pour identifier les remontées capillaires, plusieurs indices vous permettent de le savoir. Ce sont des indices visibles qui se forment sur le mur aussi bien qu’à l’intérieur qu’à l’extérieur. Donc l’identifier est très simple. Pour le savoir donc, vous pouvez vous fier à :

  • L’odeur d’une chambre remplie d’humidité est unique. C’est une mixtion d’arôme de moisi et de champignons.
  • Vous observerez des champignons, des salpêtres et des moisissures sur les murs. Et généralement ce sont les indices les plus courants.
  • Vous observerez également une cloque et une séparation du papier peint.
  • Les auréoles d’eau se forment sur les murs. Et pour la plupart du temps, ils s’observent sur les murs extérieurs en particulier sur les murs non enfouis.
  • On note également un effritement facile du mur mais aussi un décollement du revêtement de sol.

Dans le cas où vous observerez un de ces indices faites appel à un professionnel. Ce dernier posera un diagnostic afin d’identifier les causes de la remontée capillaire.

Pour poser leur diagnostic, les professionnels font :

  • Un diagnostic visuel

Ici le professionnel se concentre sur les indices évoqués plus haut mais de façon plus précise et systématique. Par la suite, il vérifiera si des travaux contre la remontée capillaire ont été effectués.

  • Le diagnostic technique

Ici la teneur en eau des murs sera examinée sur une hauteur de 50 cm à 1,5 m par le biais de plusieurs appareils. En guise d’exemple, il y a l’hygromaster qui permet de détecter l’humidité sur une partie du mur. Après, cette méthode, le professionnel utilisera la méthode de Merckoquant. C’est une méthode qui permet de déterminer la quantité de sels minéreaux présents dans le mur.

Le diagnostic technique des remontées capillaires dans votre bâtiment permet d’avoir un devis à la hauteur de vos travaux.

Comparer des devis pour vos problèmes de remontées capillaires

Si vous souhaitez traiter les remontées capillaires par une entreprise spécialisée ou par un professionnel, ayez à l’esprit que les prix cités haut sont à titre indicatif. Et comme nous vous l’avions dit, les frais de traitement des remontées capillaires varient en fonction de la surface, du problème et des traitements à effectuer. Et comme vous pouvez vous y attendre, les tarifs varient d’une entreprise à une autre. Et c’est pour cette raison, il est important que vous demandiez un devis auprès de ces différentes entreprises.

Par le biais du service de devis, vous pouvez obtenir des propositions de devis auprès des spécialistes. Ces devis vous sont offerts gratuitement et sans engagement. Le but est de vous aider à accéder rapidement et facilement au devis. Et ainsi, être en mesure de faire une comparaison des prix et par ricochet trouver l’offre qui vous fera faire économiser des sous.

Pour demander un devis, vous aurez à décrire votre projet et les travaux que vous souhaitez exécuter. Ce projet est soumis à plusieurs entreprises afin que vous aillez plusieurs devis gratuits et sans engagement. Il ne vous reste qu’à choisir le meilleur devis.

En conclusion, si vous avez des problèmes de remontées capillaires, il va de votre intérêt de faire appel à un professionnel. Ce dernier se chargera de déterminer les causes de la remontée capillaire et vous recommandera la solution idoine.