Toiture végétalisée : Prix, types et avantages

La toiture végétalisée est l’une des meilleures options pour préserver la nature. Mieux qu’une solution pour protéger la nature, la toiture végétalisée est un excellent isolant phonique et thermique et qui fait parfaitement la régulation des eaux de pluie tout en permettant à votre toiture de durer plus dans le temps. Mais pour ceux qui n’en savent rien de cette nouvelle forme de toiture, que doivent-ils savoir ?

C’est quoi une toiture végétalisée ?

Encore appelée toiture verte, la toiture végétalisée est ce type de toiture qui est exclusivement réalisée avec un mélange de végétations. Un mélange qui peut être rien que des herbes, des plantes grasses, des épices, des gazons, de la bruyère ou des plantes à dunes. Pour un usage plus optimal, la toiture verte se transforme en toiture énergétique si elle est associée à un panneau solaire ou des éoliennes.

La réalisation de ce type de toiture nécessite la prise de certaines précautions. Ainsi, pour bien réaliser une toiture végétalisée, vous devez veiller à ce que votre toiture initiale ait une inclinaison maximale de 35 degrés. Au cas où cette inclinaison serait au-dessus de cette norme, il vous faudra alors chercher d’autres moyens pour maintenir en place les couches de végétation qui seront posées sur le toit. De plus, la toiture initiale doit être en bois, en acier ou en béton, puisque la toiture verte ne se réalise pas sur n’importe quelle couverture de toiture.

Quel est le prix d’une toiture végétale ?

De façon précise la pose d’une toiture verte classique ne vous coûtera pas plus de 50 euros/m². Si la toiture végétalisée est aujourd’hui adoptée par bon nombre de personnes, ce n’est pas toujours pour des raisons écologiques. C’est aussi pour des raisons économiques parce que la réalisation d’une telle toiture ne coûte pas une fortune. Ainsi, dans l’ensemble pour l’achat de certains matériaux indispensables, il n’est pas évident que vous fassiez des dépenses exorbitantes (au-delà de 200 euros).

Avantages d’une toiture végétalisée

La toiture végétalisée ou verte est une sorte de toiture en vogue actuellement et d’ailleurs recommandée à causes des nombreux avantages qu’elle offre. Sur le plan économique, la toiture végétalisée présente un réel avantage parce que son coût de réalisation est à la portée de tous. Sur le plan écologique, la toiture végétalisée offre :

  • Une excellente isolation aux habitations sur lesquelles elle est réalisée. En hiver, la toiture verte conserve la chaleur à l’intérieur des habitations, ce qui évite l’utilisation régulière du système de chauffage pour avoir de la chaleur pour lutter contre la fraîcheur. Par contre en été, la toiture végétalisée constitue une véritable barrière pour la chaleur qui ne trouve plus d’issu pour pénétrer les domiciles.
  • Une réduction considérable des émissions de CO2 et des gaz à effet de serre.
  • Offre un aspect plus naturel. Mieux, la toiture de votre maison vous permet de connaitre la saison en cours.
  • Une plus longue durée de vie à votre toit initial puisqu’elle a une propriété protectrice hors du commun.
  • Bonne filtration des particules contenues dans l’air ambiant, pour améliorer la qualité de l’air respiré.
  • Une excellente rétention des eaux de pluie. Une grande partie de ces eaux est utilisée par les végétaux pour leur croissance et l’autre partie non utilisée est progressivement évacuée pour éviter que les égouts ne soient surchargés.
Lire aussi  Démoussage et nettoyage toiture : Prix des traitements

Différents types de toiture végétale

Si vous cherchez à en savoir un peu plus sur les différents types de toiture végétalisée, sachez qu’il en existe deux : la toiture végétalisée intensive et la toiture végétalisée extensive.

  • La toiture végétalisée intensive est un ensemble de jardins parsemés d’arbustes d’herbes et d’épices qui se pose sur la toiture. La toiture intensive est caractérisée par :
  • Sa facilité à être posée sur un toit dont l’inclinaison est comprise entre 1 et 4 degrés.
  • Sa couche qui peut avoir une épaisseur minimale de 20cm,
  • Son poids qui avoisine 200kg/m², ce qui justifie le fait qu’elle ne peut être posée que sur des toits très solides. A cause de sa masse importante, sa réalisation nécessite le contrôle et l’autorisation d’un ingénieur du domaine.
  • Sa praticabilité et
  • Sa forte demande d’entretien à l’instar d’un vrai jardin au sol.
  • La toiture végétalisée extensive qui est exclusivement faite de mousse, d’épices et de plantes grasses. Reconnue pour son manque de praticabilité et sa légèreté, la toiture végétalisée extensive présente un certain nombre d’avantages que sont :
  • Sa facilité de réalisation sur un toit d’une inclinaison comprise entre 1 et 45 degrés,
  • Sa facilité à être entretenue,
  • Sa masse qui est comprise entre 40 et 110kg/m²,
  • Son épaisseur qui est en dessous de 20cm.

Bien que ce type de toiture verte soit facile à réaliser, le contrôle et l’autorisation d’un ingénieur sont obligatoires avant sa réalisation.

Système uni couche

Le système de réalisation de toiture verte uni couche est le système le plus accessible financièrement. C’est un système qui est constitué d’une couche basique qui a une forte capacité de drainage. Cette couche de base sert aussi de barrage et est directement posée sur la toiture. Mais avec le temps, ce système devient inefficace puisque l’accroissement de la végétation pose le problème de saturation de la couche basique par les racines des végétaux qui deviennent de plus en plus nombreuses. Ce qui provoque une forte humidité du toit et un grand risque d’effondrement de ce dernier. D’un autre côté, ce défaut du système peut entrainer une sécheresse sur le toit avec le risque de disparition de la végétation.

Lire aussi  Guide complet des couvertures de toiture

Système bicouche

Contrairement au système uni couche, ce système bicouche bénéficie une couche supplémentaire sur la couche basique. Cette couche supplémentaire peut être composée de billes d’argile expansées ou de roche volcanique qui ont des propriétés absorbantes. Sur cette couche, il se pose une autre couche filtrante qui a pour rôle d’empêcher les petites particules d’atteindre la couche drainante et créer des dégâts. Ce système permet de corriger les imperfections relevées au niveau du système uni couche.

Système tri couche

Ce système est le plus performant sur tous les plans. Il regroupe les deux précédents et dispose d’un réservoir d’eau de pluie pour permettre d’avoir de l’humidité en temps voulu et surtout pendant la saison sèche. Cependant, il faut reconnaître que ce système est trop onéreux, donc pas vraiment accessible à tous.

A lire également