Connect with us

Hi, what are you looking for?

Maison

Isolation phonique : Guide des prix et matériaux

Qu’elle soit appelée acoustique ou phonique, c’est de cette isolation dont vous avez besoin si vous êtes toujours embêtés par les nuisances sonores qui proviennent du voisinage. Pour un usage plus optimal, l’isolation phonique doit être installée au moment de la construction de votre logement. Mais si vous habitez dans un ancien logement qui n’avait pas été insonorisé, vous pouvez toujours installer cette isolation. Mais avant de le faire, vous devez chercher à en savoir un plus sur ce type d’isolation appelée isolation phonique ou acoustique.

Les matériaux d’isolation phonique

Il existe plusieurs matériaux pour faire de l’isolation. Particulièrement, pour faire de l’isolation phonique, vous aurez le choix entre deux matériaux que sont : le polyéthylène et la laine de verre. L’utilisation de chacun de ces matériaux pour faire de l’isolation phonique comporte des avantages et bien d’inconvénients.

Le polyéthylène

Le polyéthylène est un matériau qui ne coûte pas trop cher et qui est fortement utilisé dans les travaux d’isolation pour ses propriétés thermiques et acoustiques. C’est un matériau très synthétique qui se fond facilement dans une déco intérieure lorsqu’il est bien utilisé.

Comme avantages, le polyéthylène est un matériau solide qui résiste parfaitement à la lumière, au soleil et à toutes autres conditions difficiles. C’est pour cette résistance que le polyéthylène est utilisé pour l’isolation à l’intérieur comme à l’extérieur d’un logement. Comme autre avantage, le polyéthylène résiste à l’humidité et propose une parfaite protection face aux produits chimiques. Le polyéthylène est souvent installé sur les bordures des portes et fenêtres pour empêcher l’entrée et la sortie des bruits dans une pièce. Pour finir, sachez que le polyéthylène est facile à utiliser sur les grandes surfaces pour une isolation phonique efficace.

L’utilisation du polyéthylène pour l’isolation acoustique ne comporte pas que des avantages. En effet, l’utilisation du polyéthylène pour l’isolation phonique est source de pollution parce que ce matériau est fabriqué avec des matières chimiques provenant du pétrole. Cette pollution peut être nuisible à votre bien-être et votre environnement immédiat surtout lorsqu’il est utilisé pour dans des pièces trop aérées.

En ce qui concerne le coût d’une isolation phonique avec du polyéthylène, varie en fonction de l’endroit à isoler. Pour isoler les murs, vous devez faire une prévision comprise entre 30 et 90 euros par m². Par contre, pour une isolation phonique du plafond, vous devez prévoir entre 40 et 110 euros le m². Et pour isoler le sol, vous devez vous attendre à dépenser entre 30 et 60 euros par m².

La laine de verre

La laine de verre est un excellent isolant à la fois thermique et acoustique. Elle est fabriquée avec du sable et du verre recyclé. Pour qu’elle soit utilisée pour faire de l’isolation phonique, il faut que ce matériau soit en panneaux souples, en panneaux semi-rigides ou rigides, en rouleaux ou en vrac.

Pour parler des avantages de la laine de verre dans l’isolation phonique, il faut simplement retenir que ce matériau résiste très bien au feu et coûte très peu cher. Mieux, la laine de verre est un matériau d’isolation qui ne se détériore pas.

En ce qui concerne les inconvénients liés à l’utilisation de la laine de verre pour faire de l’isolation phonique, il faut noter que ce matériau attire énormément les rongeurs. De plus les matières premières qui servent à obtenir de la laine de verre ne sont pas renouvelables. L’autre inconvénient lié à l’utilisation de la laine de verre est que ce matériau est trop sensible. Ce qui fait que son installation exige la prise de beaucoup de précautions.

Quant au prix auquel vous pouvez obtenir la laine de verre, il dépend du type que vous choisirez. Pour acheter de la laine de verre en panneaux, vous devez dépenser entre 3 et 20 euros par m². En ce qui concerne la laine de verre en rouleaux, vous devez prévoir entre 3 et 17 euros pour 1m². Et pour la laine de verre en vrac, vous devez faire une prévision budgétaire comprise entre 2,75 et 5 euros pour 1kg.

Les endroits à isoler

Pour une parfaite isolation phonique de votre logement, vous devez penser à isoler les murs, le plafond et les fenêtres. Ceci évitera la pénétration et la sortie du bruit dans une pièce et dans un logement. Cependant, il faut choisir l’isolation phonique des murs, des fenêtres et du plafond en fonction de la nuisance sonore dont vous êtes victimes.

Isolation phonique des murs

L’isolation phonique des murs est recommandée pour éviter les désagréments sonores causés par les bruits provenant du voisinage. L’isolation phonique des murs permet aussi de vous mettre à l’abri des nuisances sonores causées par le volume trop élevé de la télévision de la chambre d’à côté et le bruit que fait les enfants qui jouent dans leur chambre. C’est également la solution parfaite pour rester loin des bruits aériens.

Pour faire de l’isolation phonique des murs dans votre logement, vous pouvez procéder la pose des fibres sous une structure en métal qui servira de pilier à la décoration finale. Vous pouvez également procéder par l’installation des plaques de plâtres acoustiques. Et lorsque les plaques de plâtre s’ajoutent à la pose de fibres en structure métallique, les performances de votre isolation phonique seront encore plus grandes pour offrir un confort exceptionnel.

Isolation phonique des fenêtres

Si malgré l’isolation phonique des murs de votre logement, vous êtes embêtés par les bruits du voisinage, vous devez penser à isoler vos fenêtres. En effet, l’isolation phonique de vos fenêtres renforce davantage l’isolation acoustique de tout votre logement. Elle vous évite les nuisances sonores occasionnées par les effets sonores du voisinage et des pièces entre elle dans un même logement.

Pour une parfaite isolation phonique de vos fenêtres, vous devez procéder par les méthodes de double vitrage avec des verres séparés par des films intercalaires. Les films intercalaires jouent le rôle d’amortisseur de bruit provenant de l’extérieur comme de l’intérieur d’un logement.

Isolation phonique du plafond

Il est toujours plus approprié d’éradiquer un mal à la source. La plupart des nuisances sonores proviennent des bruits aériens. C’est pour mettre définitivement fin à cette pollution sonore quotidienne qu’il faut penser à l’isolation phonique du plafond.

Pour faire une excellente isolation phonique du plafond, il faut d’abord créer un faux plafond à suspendre sur une structure métallique. Ceci permettra de créer un espace vide entre le toit et le plafond. Une fois ce vide créé, il faudra le remplir avec des rouleaux ou des panneaux destinés à l’isolation phonique. Pour une bonne isolation, les panneaux ou les rouleaux doivent être jointivement installés parce qu’ils doivent jouer le rôle d’amortisseur sonore pour vous offrir un meilleur confort de vie dans votre logement.