Condensation : les causes et les traitements

Dans une habitation, l’humidité peut être due aux infiltrations d’eau ou à l’activité humaine. Mais lorsque les chambres ne sont pas bien aérées, la condensation devient un véritable souci. Et si celle-ci n’est pas vite traitée, cela peut engendrer des problèmes de santé voir des dégâts de matériel.

Ainsi, si à votre réveil, vous constatez que les vitres présentent de la buée ou que les murs sont humides au toucher, il faut vite trouver une solution. Et pour info, la condensation est la seule cause d’humidité que vous pouvez traiter par de simples petits gestes. Mais qu’est-ce qui cause la condensation dans une habitation ?

C’est quoi la condensation ?

Phénomène très courant, la condensation est la transformation de l’état vapeur en eau. Ce phénomène intervient lorsque l’eau qui s’est transformée en vapeur, entre en contact avec une surface froide comme par exemple les vitres.

Dans la plupart des cas, la condensation dans une habitation est le signe de problème d’humidité. Et comme elle est à l’origine de la vapeur d’eau, elle peut se déposer dans n’importe quel recoin de votre habitation. Ce qui entraîne le développement des champignons, des moisissures qui profitent d’un climat idéal pour se multiplier. Ajouter à cela, il y a également l’apparition des mauvaises odeurs et des problèmes de santé. Douleurs thoraciques, irritation du nez, problèmes respiratoires et bien d’autres.

Si avec le temps rien n’est fait pour faire disparaître la condensation, vous aurez des problèmes techniques. Vous allez constater une diminution des performances techniques des appareils sur lesquels la condensation s’est déposée. Parfois, elle peut conduire au remplacement complet même du support. Alors, pour ne pas en arriver là, il est important d’identifier les causes de la condensation afin de mettre en place la solution qu’il faut pour venir à bout de ce problème.

Les causes de la condensation

Tout comme l’humidité, les causes de la condensation sont nombreuses. Pour commencer, la condensation peut être causée par un manque de ventilation efficace. Les maisons dans lesquels il y a absence d’un système de ventilations sont plus susceptibles aux problèmes de condensation. Une surface qui n’est jamais aérée, partira de l’humidité présente qui ne peut s’échapper, couvrant d’abord les fenêtres de buée. Peu de temps après l’humidité pourra atteindre d’autres surfaces comme par exemple les plafonds. De manière générale, les pièces qui ne sont pas dotées de fenêtre comme la cuisine sont confrontés aux problèmes de condensation.

Autre cause de la condensation est la présence des ponts thermiques. Ceux-ci sont des défauts dans l’isolation. Ils se créent lorsque les panneaux d’isolation ne sont pas bien installés ou que les jonctions ne sont pas bien faites. Mais où peuvent se former les problèmes de condensation dans votre logement ?

Pour faire simple, la condensation peut apparaître n’importe où dans votre habitation. Mais il y a des surfaces qui sont plus sensibles à la condensation. C’est le cas notamment des murs. Ces derniers sont les surfaces les plus froides d’une habitation. La seule raison est qu’ils sont en contact avec l’air extérieur. Alors si l’intérieur est remplit en humidité, l’eau va se transformer en petites gouttelettes et former de la condensation. Il faut également noter que les activités de l’homme entraînent l’humidité, la respiration et même la transpiration de ceux qui se trouvent dans la maison.

Lire aussi  Quels sont les risques pour la santé d'avoir de l'humidité dans sa maison ?

Raison pour laquelle, il est recommandé de bien aérer les chambres et ce même en période d’hiver. Pour terminer, la condensation peut être également causée par un problème d’isolation ou d’une température intérieur trop faible ou élevée.

Les traitements contre la condensation

Pour résoudre le problème de la condensation, vous n’aurez pas à trop vous casser la tête pour trouver la solution idéale. Car, plusieurs sont les traitements qui existent. Mais vu le caractère délicat de l’opération, il est indispensable de faire appel à un professionnel en la matière. Il maîtrise parfaitement son rôle et pourra faire un diagnostic complet avant de décider du traitement le mieux adapté.

Ventiler

Pour retrouver un sain dans la pièce où se trouve l’humidité de condensation, il faut ventiler celle-ci. Vous allez justement vous demandez ce que ça change ? En effet, lorsque l’air circule dans votre habitation, le taux d’humidité diminue. Par conséquent, les murs ne seront plus humides. Ils vont se dessécher petit à petit. Ce faisant, les moisissures ne pourront plus se développer.

Il existe plusieurs systèmes de ventilation, soit vous choisissez le système de ventilation mécanique ou soit la ventilation naturelle.

  • La VMC simple flux autoréglable, qui aspire l’air vicié des pièces humides pour le rejeter vers l’extérieur et renouveler ainsi l’air intérieur
  • La VMC simple flux hygroréglable, plus performante car elle adapte son débit d’extraction en fonction du taux d’humidité dans chaque pièce
  • La VMC double flux, qui permet à la fois d’extraire l’air vicié et d’insuffler de l’air neuf préalablement filtré et préchauffé, pour un meilleur confort thermique et une optimisation des économies d’énergie

Mais si toutefois, votre budget est limité pour installer la ventilation mécanique, vous pourrez installer un absorbeur d’humidité. Cet appareil a pour vocation de déshumidifier l’air ambiant en régulant le taux d’humidité. Tout comme le système de ventilation, il existe plusieurs types d’absorbeurs. Nous avons les absorbeurs chimiques et d’autres d’humidité mécaniques.

Limiter les sources d’humidité

Faites attention aux différentes sources d’humidité présentes dans votre logement. Par exemple, installez un extracteur d’air dans la cuisine et la salle de bains pour évacuer l’air humide généré par la cuisson et les douches. Évitez également de sécher vos vêtements à l’intérieur. Si cela n’est pas possible, utilisez un déshumidificateur électrique pour absorber l’excès d’humidité.

Maintenir une température stable

Pour prévenir la formation de condensation, il est conseillé de maintenir une température stable à l’intérieur de votre habitation, idéalement entre 18°C et 20°C. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des thermostats programmables, qui vous permettront de réguler facilement les températures pièce par pièce.

Isoler

Quelques travaux d’isolations sont parfois nécessaires pour résoudre le problème de l’isolation. Vous pourrez par exemple installer des volets extérieurs et du double vitrage. Chaque fois que possible, vous devez veiller à ce que la chambre à coucher ou salle de bain soient bien aérées. Car ce sont des pièces à risque. Mais, il faut noter que parfois ces gestes ne sont pas suffisants. Dans ce cas, vous devez demander les services d’un professionnel.

Traiter les causes profondes de l’humidité

Il est souvent plus efficace de traiter l’origine du problème que de simplement chercher à éliminer la condensation. Voici quelques solutions pour remédier aux principales sources d’humidité dans une maison :

  • Réparer les fuites d’eau : Les dégâts occasionnés par les fuites d’eau sur les canalisations, les équipements sanitaires ou le toit peuvent être conséquents et générer un taux d’humidité excessif. Il est donc primordial de détecter et de réparer au plus vite toute fuite d’eau suspectée, afin d’éviter que la situation ne s’aggrave.
  • Isoler les murs et les sols : Des murs et des sols mal isolés sont aussi une cause fréquente d’humidité excessive dans un logement. En effet, ils provoquent des variations importantes de température entre l’intérieur et l’extérieur, favorisant ainsi le développement de la condensation. Pour y remédier, il convient d’améliorer l’isolation thermique des murs et des sols concernés, en utilisant des matériaux spécifiquement conçus à cet effet (laine minérale, panneaux de polystyrène, etc.).
  • Installer un drainage : L’infiltration d’eau due à un terrain trop humide ou mal drainé peut provoquer des problèmes de remontées capillaires et de condensation à l’intérieur du logement. La réalisation d’un drainage, qui consiste à enterrer des tuyaux de drainage près des fondations pour évacuer l’eau vers un point bas (puits perdu ou réseau de collecte), peut être une solution efficace.
Lire aussi  Conseils pour la ventilation de la salle de bain

Les équipements pour lutter contre la condensation

Si malgré les gestes simples adoptés, la condensation persiste dans votre logement, il peut être nécessaire de recourir à des équipements spécifiques. Plusieurs options sont possibles :

Le déshumidificateur électrique

Le déshumidificateur électrique permet d’absorber l’humidité présente dans l’air et de diminuer le taux d’hygrométrie. Il est particulièrement utile dans les pièces à forte production d’humidité, comme la cuisine ou la salle de bains.

La Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC)

La VMC assure un renouvellement permanent de l’air intérieur en évacuant l’air vicié et humide vers l’extérieur. Plusieurs types de VMC existent, adaptés aux différentes configurations et exigences des habitations.

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE)

L’ITE consiste à appliquer une couche isolante sur les façades extérieures du bâtiment pour améliorer son isolation thermique et diminuer les risques de ponts thermiques à l’origine de la condensation.

Les fenêtres à double vitrage

Le double vitrage limite considérablement les déperditions de chaleur et réduit les contrastes de température entre l’intérieur et l’extérieur, limitant ainsi les risques de condensation sur les parois vitrées.

En somme, se débarrasser de la condensation dans votre habitation nécessite de mettre en place des gestes simples, mais également d’opter pour des solutions techniques et des équipements adaptés. Une meilleure gestion de l’humidité au sein de votre logement est essentielle pour préserver votre confort, la durabilité des matériaux et votre santé.

Comment nettoyer la condensation sur les murs ?

Si la condensation a déjà entrainé des taches humides et des moisissures sur vos murs, voici quelques conseils de nettoyage :

  • Utilisez un chiffon humide et du bicarbonate de soude pour nettoyer la surface atteinte par l’humidité
  • Rincez avec un chiffon propre et de l’eau claire
  • Séchez bien la zone nettoyée avec un chiffon sec
  • Appliquez, si nécessaire, un traitement anti-moisissure pour prévenir la réapparition des taches

En suivant ces différentes étapes et en adoptant de bonnes pratiques au quotidien, vous devriez pouvoir supprimer efficacement la condensation sur les murs de votre maison et prévenir son retour.

Demander des diagnostics gratuitement par des professionnels

Quel que soit ce que vous souhaitez faire (construire une maison, faire disparaître la condensation de votre habitation…), la demande de devis pour travaux reste une étape indispensable. Dès que vous prenez la décision de faire appel à un professionnel, la demande de devis est cruciale. Mais généralement, la demande de devis en ligne se fait gratuitement. Et donc, il est possible de recevoir jusqu’à 5 devis pour traiter vos problèmes d’humidité. Alors, il vous suffit juste de trouver l’entreprise qu’il faut et de remplir le formulaire pour avoir un devis et ceci sans engagement.

A lire également