Jeudi 27 avril 2017 - 05:18 -  Méteo  -  
4°C
Inconnu
Accueil > Archives
Imprimer   |   Envoyer à un ami   |   Flux RSS Agrandir le texte Retrecir le texte
Aménagement numérique du territoire
Permettre l’accès au très haut débit pour tous !
Aménagement numérique du territoire

En choisissant de s’équiper d’un réseau à très haut débit (THD), la Communauté d’agglomération Marne et Chantereine affiche un objectif ambitieux : permettre à l’ensemble des communes, de ses acteurs économiques et des habitants, une couverture et des services de très grande qualité.

QU’APPELLE-T-ON LE TRÈS HAUT DÉBIT ?

En flux descendant (téléchargement de fichiers), le très haut débit offre une capacité de 100 Mbits/s pour les particuliers (jusqu’à 2 Gbits/s pour les entreprises), contre environ 20 Mbits/s pour l’adsl.
En flux montant (envoi de fichiers), le débit atteint 50 Mbits/s (jusqu’à 2 Gbits/s pour les entreprises), contre 1 Mbit/s avec l’adsl.


QU’EST-CE QUE LA FIBRE OPTIQUE ?

Une fibre optique est un fil en verre ou en plastique très fin, entouré d’une gaine, qui a la propriété d’être un conducteur de la lumière et sert dans la transmission de données. Elle offre un débit d’information nettement supérieur à celui des câbles classiques et supporte un réseau « large bande » par lequel peuvent transiter aussi bien la télévision, le téléphone, la visioconférence ou les données informatiques.
Un nouveau type de fibres optiques à cristaux photoniques a également été mis au point ces dernières années, permettant des gains significatifs de performances dans le domaine du traitement optique de l’information, dans l’amplification optique ou bien encore dans la génération de supercontinuums utilisables par exemple dans le diagnostic médical.

Le « Tout numérique » est un enjeu d’avenir majeur de l’aménagement et du développement durable. Il doit permettre de résorber la fracture numérique mais aussi de renforcer l’attractivité et la compétitivité des territoires, dans un contexte de concurrence européenne et mondiale, où la qualité des réseaux est devenue un critère fondamental du choix d’implantation des entreprises.

LES AVANTAGES DU TRÈS HAUT DÉBIT

S’équiper d’infrastructures fixes et mobiles capables de supporter les échanges numériques dans les meilleures conditions de vitesse, de qualité et de sécurité est devenu un atout déterminant pour l’attractivité du territoire. Le très haut débit concerne les domaines aussi variés que l’économie, l’enseignement, la santé ou le tourisme. Le haut débit rend déjà possible le développement de solutions innovantes avec des services facilitant le maintien à domicile de personnes isolées. Dans l’écosystème de la santé, il est l’élément moteur du développement de “l’e-santé”.

Avec le développement de l’ouverture des données publiques (Open Data), une nouvelle étape a été franchie dans la transparence de l’information, impliquant une meilleure collaboration entre services publics et citoyens.

Le très haut débit peut aussi faciliter de nouveaux usages tels que le télétravail, la vidéoconférence, et ainsi permettre de désenclaver certains territoires.

LE THD, UN ACCÈS POUR TOUS !

Que ce soit en ville ou à la campagne, l’utilité des moyens de communications modernes comme Internet n’est plus à prouver.

Le très haut débit permet de disposer de liaisons ultra-rapides nécessitées par les applications informatiques et de télécommunications d’une façon générale.

Globalement, le THD booste tous les services d’échanges de flux numériques multimédia (Visio conférences, transferts de gros fichiers…) Grâce au THD, nous allons pouvoir recevoir et envoyer un nombre impressionnant de documents en un temps record : vidéos, photos, musiques, fichiers lourds…

Le THD repose sur la fibre optique.

LES MODALITÉS DE DÉPLOIEMENT

Pour mener à bien l’aménagement numérique du territoire, la Communauté d’Agglomération et l’opérateur privé en l’occurrence la Société SFR vont signer une convention de moyens et de résultats.

La Communauté d’agglomération mettra notamment à disposition des collaborateurs pour suivre le projet avec la Société SFR et facilitera les différentes démarches administratives et techniques nécessaires aux travaux.

Le calendrier de déploiement de la fibre optique s’étalera entre 2013 et 2017. Nous aurons l’occasion de revenir régulièrement sur ce projet majeur.

REPÈRES :

• En 2010, le programme national THD est lancé par l’État :
2 milliards d’euros, dont 900 millions destinés aux collectivités territoriales.

• Depuis 2009, la Seine-et-Marne déploie son réseau de fibres optiques «  Sem@for77  ».
Chaque commune se trouve à moins de 10 km de ses points de raccordement.

• en 2010, Marne et Chantereine lance une étude sur les orientations à donner à son plan d’aménagement numérique.

• en 2011, les deux principaux opérateurs privés de téléphonie répondent à l’ « Appel à manifestations d’intentions d’investissement » lancé par l’État pour le déploiement du THD dans les zones moyennement denses en population, dont Marne et Chantereine fait partie. Le 15 novembre, un accord national est signé.

• en vertu de cet accord, SFR est l’opérateur désigné responsable du déploiement sur le territoire de Marne et Chantereine.

• en 2012, la compétence de l’aménagement numérique est transférée à Marne et Chantereine. En 2013, la convention avec SFR doit être signée ; un plan de déploiement sur 5 ans permettra la couverture des 4 communes.

Paris - Vallée de la Marne

MC Agglo n°14 - Décembre 2015

Mentions légales/Crédits/Accessibilité/Plan du site/Contacts